Rendez-vous avec Dominique Wallon, DMDTS

2 juin 1999
mercredi 2 juin 1999
par  lafede

L’ambiance a été détendue, souvent amicale, très studieuse, réellement positive.

Présents : Dominique Wallon, Philippe Geoffroy, Reine Pratt, Gilles Détilleux, Mme Perdrial.
Pour la Fédération : Hervée De Lafond, Claudine Dussollier, Pierre Sauvageot.

Nous avons remercié la DMDTS de son soutien à la Fédé, et que les 9 MF de mesures nouvelles semblaient respectées (nos propres pointages tournent entre 7,9 et 9,1 MF).

Protestation sur les spécificités constatées particulièrement en Île-de-France (conventionnements seulement de 2 ans et loin des 300 000 F annoncées par la Ministre et la DMDTS). A suivre.

Concernant les compagnies qui, en rue plus qu’ailleurs, sont nomades, nationales et internationales avant d’être régionales, la DMDTS a écrit une circulaire précise en ce sens, les compagnies doivent être jugées sur leurs projets et leurs réalisations artistiques sans souci de localisme. Concernant le remplacement de l’aide au fonctionnement par l’aide aux projets des compagnies, en plus d’un doute sérieux sur la validité du dispositif, nous attirons l’attention sur le droit à l’erreur, plus difficile dans un cadre biennal et au coup par coup. Cela a été entendu.

Débat sur le projet stratégique de la Fédé dont nous leur avons laissé les premières pages, celles qui ont été validées par le CA. A priori, réticence claire à créer de nouveaux Centres Nationaux de Création. Concernant les lieux de fabrique, il est clair que cela va être leur priorité pour 2000. Notre revendication de les assimiler à des Scènes Nationales (et donc à les doter comme) a été entendue. Par ailleurs, la DMDTS annonce que les théâtres missionnés et autres Plateaux pour la Danse vont être supprimés et laisser la place à des Scènes Conventionnées, laissant entendre que les lieux de fabrique pourraient entrer dans ce cadre. Nous soulignons la pauvreté des moyens des théâtres missionnés.

La DMDTS se pose des questions sur les rôles et les missions d’HLM, et a même demandé une réunion à 3 (HLM-DMDTS-Fédé).

Nous avons demandé une concertation sur l’art et l’espace public, élargie à d’autres ministères, à commencer par celui de l’Intérieur, l’idée a semblé séduire. A suivre.

Concernant la formation, nous avons souligné que nous souhaitions que la DMDTS soutienne les projets issus du réseau. Dominique Wallon a reconnu que le sujet avait été lancé par Michel Crespin, mais qu’ils avaient jugé nécessaire de faire une analyse extérieure de l’ensemble du problème, qu’ils avançaient avec sûrement trop de lenteurs, et qu’ils étaient tout à fait favorables à soutenir les projets venants du réseau.

Notre travail sur la fiscalité, mené avec les autres organismes professionnels, les a assez impressionnés, eux-mêmes découvrant un grand nombre de problèmes. Ils semblaient notamment ignorer l’étude commandée par le gouvernement à Alain Lipietz (rencontré par La Fédé le 28/05/99) sur "l’opportunité d’un nouveau type de société à vocation sociale". Cet écart entre le ministère de la Culture et les autres ministères peut poser problème à long terme.
De même, nous avons souligné l’importance de l’intermittence dans l’équilibre social et économique de la profession. A suivre.

Analyse concordante sur le développement essentiel vers l’Europe qui ne doit plus être considérée comme "internationale". La DMDTS souhaiterait que l’ONDA puisse avoir compétence sur l’Europe à la place de l’AFAA.

La commande publique a été évoquée rapidement en fin de réunion, aucune annonce de leur part n’est à prévoir prochainement (contrairement à ce que disait Jean-François Marguerin qui parlait d’une annonce à Aurillac). Notre position (La Fédération n’est pas hostile à la création d’un fonds interministériel d’aide à la commande publique à la condition essentielle et sine qua non qu’elle ne remette pas en cause le fonds national d’aide à la création et aux écritures préconisé par La Fédé) les a laissés un peu penauds.

La DMDTS annonce avoir chargé de mission d’étude Franceline Spielmann (Cellule Formation Art et Technique du Spectacle Européen) "sur les questions de formation, qualification, transmission dans le domaine des Arts de la Rue".


Sites favoris


13 sites référencés dans ce secteur