Rendez-vous avec Catherine Trautmann (27/01/00) - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

Rendez-vous avec Catherine Trautmann (27/01/00)

Mémento sur les Arts de la Rue (...en attendant le compte rendu)
jeudi 27 janvier 2000
par  lafede

- Quelle lisibilité avec 4 MF de mesures nouvelles en 2000 pour toute la France, alors que les besoins sont immenses pour poursuivre le rattrapage : lieux de fabrication, compagnies conventionnables, jeunes compagnies, commission nationale d’aide aux résidences de création et d’écriture, centre national, naissance d’autres centres nationaux, festivals, diffusion hors festivals, ouverture au réseau culturel via l’ONDA, formation…

- Demande de l’intégralité des mesures nouvelles annoncées en 99 (9 MF annoncés fin 98, 8 MF en réponse au député Mariani, 7,5 MF d’après la Fédération). 15 compagnies conventionnées (dont 8 nouvelles) et non pas "plus d’une vingtaine", et certains conventionnements inférieurs en temps et en montant.

- Priorité à donner au réseau structurant, aux lieux de fabrique et de création, qu’ils soient des lieux d’accueil et de coproduction ou qu’ils soient des lieux de création partagés.

- Nécessité d’un interlocuteur national pour les Arts de la Rue.

- Handicaps liés à la déconcentration.

- Attachement au statut de Lieux Publics, Centre National de Création des Arts de la Rue, dirigé par un créateur, et ayant mission de création, recherche et expérimentation.

- Inquiétude sur les missions futures de Michel Crespin, homme-ressource des Arts de la Rue.

- Poursuite de la très bonne étude de Franceline Spielmann, nécessité d’une mission dès 2000 pour définir le schéma directeur d’une politique de la formation/transmission, en concertation avec la Fédération.

- Salut du début d’ouverture du réseau culturel aux Arts de la Rue, notamment via l’ONDA, mais cette ouverture est balbutiante et réclame des actes politiques forts.


Sites favoris


13 sites référencés dans ce secteur