Recherche/action obstinément - Recherche femmes et hommes de convictions - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

Recherche/action obstinément - Recherche femmes et hommes de convictions

lundi 12 juillet 2004
par  lafede

Recherche/action obstinément

Un an de crise, de conflits, de découragement, de ténacité, de questionnements et d’interrogation sur l’avenir de nos métiers. Et peut-être un peu de répit cet été, pour jouer, se ressourcer au contact du public, et continuer ce pour quoi chacun d’entre nous s’est engagé dans le spectacle de rue.

Cet été, la Fédération le consacre à la réflexion et la préparation de notre devenir. Et se joint aux initiatives dans ce sens que prennent les festivals de spectacles de rue sur lesquels nous serons présents.

Nous commençons la saison à Furies, à Châlon-en-Champagne, en tant qu’invités aux « Passions à table » lancées par l’équipe du festival.

Nous enchaînons à Viva Cité à Sotteville-les-Rouen, le dernier week-end de juin en participant aux rencontres des samedi et dimanche matins, mais aussi en ouvrant un « salon » de débat avec le public chaque début d’après-midi.

Puis, nous serons à Chalon dans la rue mi-juillet où nous organisons une rencontre professionnelle le vendredi matin en partant de l’état des lieux des arts de la rue aujourd’hui pour débattre des perspectives pour les années à venir, notamment peut-être d’une année des arts de la rue.

Nous serons ensuite à Aurillac, au Festival Éclat, où nous continuerons à recueillir témoignages, idées, réflexions et propositions pour notre avenir commun avec une rencontre organisée le 17 àpartir de 10 heures et des permanences quotidiennes.

Nous terminerons notre été aux Accroche-Cœurs à Angers où nous invitons la profession à nous rejoindre le samedi 11 septembre de 10 h à 13 h.

Comme à l’accoutumée, nous assurons des permanences pendant nos déplacements, sur chaque site, pas loin des accueils professionnels. Nous espérons vous y retrouver !

- Contact pendant l’été : Pascale Canivet, au 06 83 18 33 52.
- Intermittence : Mouvement de résistance des Arts de la rue

Recherche femmes et hommes de convictions

Au cours de l’AG extraordinaire du 22 avril, les modifications des statuts de la Fédé ont été adoptées (en ligne sur le site de la Fédé). Les nouveaux statuts sont en adéquation avec l’évolution de la Fédé, et intègrent notamment le développement de l’association en Fédés régionales. Aussi, incitent-ils les adhérents à s’atteler à la création de regroupements locaux permettant, en particulier, une meilleure prise sur les réalités territoriales, d’autant plus essentielle dans le cadre de la décentralisation.

Par ailleurs, afin que les ressources financières ne soient pas un frein pour s’impliquer dans la Fédé, il a été décidé de pratiquer des montants de cotisations « sur mesure ».

Ainsi, si les cotisations individuelles restent d’un montant de 55€, il y a maintenant la possibilité de bénéficier d’un tarif réduit de 25€ pour les personnes non-imposables en 2003.

En ce qui concerne l’adhésion de structure -compagnie, lieu de fabrique, festival...-, le montant de cotisation en 2004 est d’un minimum de 1/1000 du budget en 2003, avec un plancher de 100€ et un plafond de 800€.

Fiches d’adhésion par ici


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur