PV CA UFISC du 7/11/2006 - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

PV CA UFISC du 7/11/2006

vendredi 1er décembre 2006
par  lafede

Étaient présents :

Fédurok : Stéphanie Gembarski, Vincent Rulot

SMA :Philippe Berthelot

SCC : Emilie Del Molino

Synavi : Bertrand Krill

Fédération des arts de la rue : Louis Joinet, Catherine Nasser, Serge Calvier, Thérèse Toustou

Citi : Shirley Harvey

FSJ : Frédérique Francis

Rif : Flavie Van Colen, Arnaud Monnier

Actes-If : Frederic Hoquart, Eve Guyard

Réseau chaînon : Philippe Viard

Étaient invités :

Philippe Henry (université Paris VIII)

Pierre-Olivier Laulanné, François Moreaux (Cofac)

Xavier Bonnot (coordinateur Ufisc)

Était excusé :

Zone Franche


Ordre du jour proposé :

-  Validation de l’ordre du jour définitif ;

-  Validation du projet de PV du CA du 3 octobre ;

-  Validation du recrutement du chargé de mission et mise en oeuvre de la convention FSE Cnar/Ufisc ;

-  Validation de l’adhésion au FONJEP ;

-  Suites du chantier d’écriture du Manifeste de positionnement Ufisc ;

-  Point sur la recherche de locaux et le projet de Maisons des réseaux ;

-  Validation du déroulé et des modalités d’organisation de la journée du 25 janvier sur « l’économie solidaire » ;

-  Validation du partenariat déposé auprès de la Région Ile-de-France dans le cadre des « Partenariats Institutions-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation » (Picri) ;

-  Bilan du partenariat avec le Couac et l’Institut des Villes relatif au Colloque des 6 et 7 octobre sur « Economie et culture » à Toulouse ;

-  Rencontre avec le président de la Cofac, Pierre Olivier Laulanné, sur la problématique de la structuration des acteurs associatifs culturels et artistiques (CPCA, Cnar, CNVA, Fonjep, etc.) ;

-  Point sur les CMP des conventions collectives du Spectacle vivant privé et public et préparation de la CMP public/privé sur les relations contractuelles ;

-  Suites à donner à l’action menée par le Comité de suivi à l’Assemblée Nationale sur la problématique de l’intermittence ;
-  Divers.

I. Validation de l’ordre du jour

En dehors, de la validation du PV du CA du 3 octobre non encore finalisé, et de la validation du partenariat déposé auprès de la Région Ile-de-France dans le cadre des « Partenariats Institutions-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation » (Picri), en raison de l’absence d’Arthur Gautier ; l’ordre du jour est validé.

II. Validation de l’adhésion au Fonjep

Afin de faire face à son développement d’activité, l’Ufisc s’est vu attribué par le ministère de la Culture (DDAI) un poste Fonjep.
Le CA décide par un vote à l’unanimité des présents sa demande d’adhésion au Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire et d’instruire le dossier.

III. Validation du recrutement du chargé de mission et mise en oeuvre de la convention FSE Cnar/Ufisc

Il a été confirmé la nécessité pour l’association de se doter d’un coordinateur salarié afin d’accompagner les travaux du Conseil d’administration et de faire vivre ses orientations et projets, sur un poste Fonjep attribué par le ministère de la Culture.
Cette décision a été adoptée par un vote à l’unanimité des présents.

Il a été convenu que le coordinateur, aura pour missions :

1- Assurer le suivi administratif et le développement de la convention passée avec le Cnar-Culture dans le cadre d’un financement FSE ;

2- Mobiliser et animer les organisations professionnelles adhérentes à l’Ufisc, notamment sur les chantiers suivants :

-  Accompagner et valoriser le travail d’observation déjà lancé par des organisations professionnelles membres de l’Ufisc en lien avec le Cnar-Culture sur les sujets de l’emploi et de l’organisation des entreprises associatives ;

-  Initier ou participer aux rencontres, débats, séminaires professionnels qui pourront être organisés autour des thématiques de l’emploi, de l’économie solidaire, des activités d’utilité sociale et de l’observation participative ;

-  Développer la structuration, la représentation, et l’implication de l’Ufisc, notamment en régions aux côtés des acteurs des services de l’emploi (C2RA, DLA, etc.) ;

3- Réfléchir et initier la structuration et le développement de l’Ufisc (animation de l’Union, recherche de partenaires, structuration économique, communication, etc.).

Les membres de l’Ufisc en charge du recrutement, ont présenté la candidature de Monsieur Xavier Bonnot. L’embauche de ce dernier, à compter du 7 novembre 2006, est décidée par un vote à l’unanimité des présents.

En parallèle et complément, le Conseil d’administration décide de lancer, dans le cadre du partenariat avec le Cnar Culture, une à trois missions afin de rendre compte des avancées et attendus tant sur la structuration du secteur par l’emploi que sur l’outil DLA et son usage par des fédérations.
Au-delà de ces courtes missions dont le rendu devra être effectif à la mi-janvier 2007, il s’agira d’élaborer avec le Cnar Culture les besoins d’études et les modalités de partenariat pour l’année 2007.

IV. Suites du chantier d’écriture du Manifeste de positionnement Ufisc

Pour rappel, le Manifeste de l’Ufisc en cours de finalisation, est un outil (plate-forme mutualiste) devant permettre à chaque membre de l’Union de se positionner, au travers de diagnostiques et argumentaires partagés.

Après l’écriture des parties dites une et deux, le groupe de travail en charge de son élaboration, annonce que la partie trois sera proposée à la discussion lors du Conseil d’administration du 15 décembre, dans la perspective d’une présentation-discussion finale lors de l’Assemblée consultative élargie de l’Union début 2007.

Philippe Henry, rappelle les principes de validation de ce texte, afin que celui-ci devienne réellement référent pour l’ensemble des membres de l’Union : le Manifeste après écriture et validation par le CA de l’Ufisc se doit d’être discuté voire amendé par chaque CA des membres de l’Union.
Si les parties une et deux ont bien été validées par le Conseil d’administration de l’Ufisc de juin 2006, qu’en est-il de leur discussion et validation par les CA de chaque membre ?

Louis Joinet à la lecture de la partie trois, propose que lors de sa prochaine discussion courant décembre, celle-ci puisse être envisagée comme partie première, les parties une et deux actuelles venant expliciter l’ensemble. De la même manière, il pose la question de sa communication à venir, afin de faire connaître et vivre ce texte référent d’importance pour la structuration du secteur culturel.

V. Point sur la recherche de locaux et le projet de Maisons des réseaux

L’écoute et le suivi du dossier par la ville de Paris sont confirmés, la subvention d’une hauteur de 30 000 euros est en cours d’instruction et semble acquise.
En revanche, à ce jour, les contacts tant avec le Conseil régional d’Ile-de-France que la Direction régionale des affaires culturelles sont plus difficiles.
Il est convenu que Arnaud Monnier reprenne contact avec Monsieur Parny, Vice-président en charge de la Culture au Conseil régional, Frederic Hoquart dans le même temps, fera de même avec la Drac Ile-de-France, afin tant de leur représenter les projets de l’Ufisc que ses besoins en termes de financements publics.

En parallèle, Flavie Van Colen, a rencontré le Directeur des Relations Extérieures de l’Adami, Monsieur Jean Pelletier, sur leur projet de Maison de l’artiste-interprète qui pourrait être ouvert à Paris prochainement. Il s’est montré intéressé d’accueillir dans ses murs l’Ufisc et ses membres contre un loyer et des modalités d’occupation à discuter. Cela participe de leur projet de mutualisation où serait susceptible de se greffer également, l’Irma (Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles), le FCM (Fonds pour la création musicale), etc.

Il est décidé à l’unanimité moins deux abstentions, de faire parvenir rapidement à l’Adami, un courrier de l’Union, marquant son vif intérêt à participer à leur projet et leur demandant une rencontre prochaine afin d’évaluer plus avant les modalités du partenariat de mise à disposition.
Pour autant, cela ne réglant pas les problématiques de logement de l’Union et de ses membres à court terme, il est décidé de poursuivre la recherche d’un hébergement par nous-même.

Dans le même temps, le groupe de travail dédié se réunira afin d’affiner les besoins de l’Union en terme de logement (surfaces, modalités de financements et d’usages, etc.) dans le but de rendre lisible lors du prochain CA, les orientations et les mises en œuvre envisagées à court, moyen, long termes.

VI. Validation du déroulé et des modalités d’organisation de la journée du 25 janvier sur « l’économie solidaire »

Suite à une information de Monsieur Jean-Louis Laville, co-organisateur de cette journée en tant que co-directeur du Lise, nous informant de l’indisponibilité de l’amphithéâtre du Cnam prévu, il est décidé de reporter la date de cette journée sur l’économie solidaire au 22 janvier 2007.
Jean-Louis Laville en est informé et doit nous confirmer dans les meilleurs délais les disponibilités de salle du Cnam.

En l’absence d’Arthur Gauthier, il a été décidé de travailler ultérieurement aux contenus et aux modalités d’organisations de ladite journée, en s’appuyant sur l’arrivée du coordinateur.

VII. Bilan du partenariat avec le Couac et l’Institut des Villes relatif au Colloque des 6 et 7 octobre sur « Economie et culture » à Toulouse

Pour rappel, l’Ufisc y animait une rencontre le 6 octobre de 14h à 18h.

Pour Philippe Henry, cet événement fut nécessaire et positif tant en terme de « communication-présentation » de l’Union que de la mise en mots partagée de réflexions et pratiques qui s’inventent.

Pour Serge Calvier, cela fut un temps intéressant de confrontations d’idées et d’expériences, même si parfois cela fut « trop » dense.

Pour Thérèse Toustou, régionale de l’étape, les retours des publics présents marquent la valeur des apports de connaissances.

Il a été décidé de se retourner rapidement vers l’organisateur (Couac) pour récupérer les enregistrements de cette journée afin de les évaluer en vue de la constitution d’un « kit » présentant les paroles de chaque intervenant et les problématiques soulevées par les publics.

VIII. Rencontre

avec le président de la Cofac, Pierre Olivier Laulanné, et le coordinateur François Moreaux sur la problématique de la structuration des acteurs associatifs culturels et artistiques (CPCA, CNAR, CNVA, Fonjep, etc.)
Pierre-Olivier Laulanné, Président de la Cofac et par ailleurs directeur de la FAMDT (Fédérations des associations de musiques et danses traditionnelles) a présenté à l’Ufisc la Coordination des fédérations et associations de culture et de communication dont les objectifs sont :

-  Placer les associations de culture et de communication au cœur des débats et des projets de la société d’aujourd’hui, à la croisée des chemins du patrimoine et de la création, dans l’esprit de l’Éducation populaire et comme facteurs essentiels de lien social.

-  De promouvoir une réelle et libre vie associative qui vise à développer des activités sans finalité lucrative, exprimant ainsi la participation de la société civile à la gestion de l’intérêt général dans les champs de la culture et de la communication.
Pour atteindre ces objectifs, l’action de la Cofac vise à :

-  obtenir de l’État et des collectivités territoriales un partenariat autour des politiques culturelles qui tienne compte de la spécificité des activités des bénévoles et des amateurs ;

-  représenter les associations culturelles dans les organismes de la vie associative : Conférence Permanente des Coordinations Associatives (CPCA), Conseil National de la Vie Associative (CNVA), etc. ;

-  faire entendre la voix des associations culturelles auprès de l’État et des collectivités territoriales, notamment des régions en suscitant la création de Cofac régionales ;

-  évaluer l’impact des associations socio-culturelles sur la société, entres autres, en étant membre du Comité de pilotage du Cnar Culture.

Pour rappel, la Cofac a été créée, il y a huit ans, elle regroupe 17 fédérations nationales d’associations culturelles et de communication, dans tous les secteurs culturels (musique, danse, théâtre, Patrimoine, audiovisuel, radio), lesquelles ont en commun de placer l’activité des bénévoles et des amateurs comme un élément central, dynamique et structurant des politiques culturelles d’aujourd’hui. [À cœur joie, la Confédération Française des Batteries Fanfares, la Confédération Musicale de France, Le Conseil National des Radios associatives, la Fédération des Associations de Musiques et danses traditionnelles, Enfance et Musique, la Fédération des Amis du Théâtre Populaire, la Fédération des Ecomusées et Musées de Société, la Fédération Française des Sociétés des Amies des Musées, la Fédération Nationale des Associations de Sauvegarde des Sites et Ensembles Monumentaux, la Fédération Nationale des centres Musicaux Ruraux, la Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre et d’Animation, la Fédération des Associations de Vidéos de Pays et de Quartier, la Fédération Sportive et Culturelle de France, la Ligue de l’Enseignement, Territoire et Cinémas, l’Union des Fanfares de France, la Confédération des MJC de France]. Elle est sise au 22 rue Oberkampf, 75011 Paris ; tél. : 01 43 55 60 63 ; mail : co.fac@wanadoo.fr

L’échange entre la Cofac et l’Ufisc a donné lieu à quelques pistes de réflexions à approfondir :

-  Où et sur quoi se retrouver en plus de nos participations respectives au comité de pilotage du Cnar Culture ?

-  Quelles pourraient être les possibilités et modalités de travail en commun en région ?

-  Pour quelle raison la demande de l’Ufisc d’adhérer à la CPCA (Conférence permanente des coordinations associatives) n’a pas eu de réponse ?
Pour avancer dans une meilleure connaissance de nos spécificités, la Cofac a invité l’Ufisc à participer à son prochain Conseil d’administration le 12 décembre prochain.
Louis Joinet et Bertrand Krill s’y rendront.

IX. Point sur les CMP des conventions collectives du Spectacle vivant privé et public et préparation de la CMP public/privé sur les relations contractuelles

Pour rappel, les syndicats de l’Ufisc présents sur les commissions mixtes paritaires sont :
-  CMP Spectacle Vivant public : SCC, SMA et Synavi

-  CMP Spectacle Vivant privé : SCC et SMA

Il s’agit de :

-  refonder l’ensemble des conventions collectives à l’œuvre aujourd’hui sur le secteur en deux conventions uniques ; l’une relevant du public et l’autre du privé ;

-  réélaborer des contrats de travail types valables pour l’ensemble des particularités des métiers en usage dans le secteur.

Le travail se poursuit, avec comme premier objectif d’ici la fin de l’année, d’arrêter les typologies de contrats.

X. Suites à donner à l’action menée par le Comité de suivi à l’Assemblée Nationale sur la problématique de l’intermittence

Suite à l’annonce de la CFDT, après de nouvelles négociations à la marge, de signer le protocole du 18 avril dernier, qui de fait deviendrait opérant dans l’hypothèse de la signature attendue de la CFE-CGC et la CFTC, deux stratégies de contestations différentes et complémentaires sont annoncées :

-  La Coordination des intermittents et précaires d’Ile-de-France : veut faire front immédiatement et de tout bois ;

-  La CGT : veut monter en puissance avec une première action d’envergure devant le siège de l’UMP le 14 novembre prochain, suivie d’une journée nationale d’actions et de grèves le mercredi 6 décembre lors du congrès de la CFE-CGC qui devrait avaliser le protocole.

Face à ces éléments, l’Ufisc membre du comité de suivi à l’Assemblée nationale, décide de faire un courrier à destination de l’ensemble des adhérents de l’Union. Philippe Berthelot est à la plume.

XI. Questions diverses

-  L’Union doit réfléchir aux modalités de mise en œuvre du comité technique et scientifique ainsi que de l’article statutaire concernant les membres d’honneurs.

-  Réfléchir à la demande de l’ANPE spectacles qui souhaiterait qu’un membre de l’Ufisc puisse intervenir lors des journées de formations à la création d’entreprises qu’elle organise.

-  Réfléchir aux relations de l’Ufisc avec le Cesif (Collectif pour l’Économie Solidaire en Île-de-France) qui a tenu son Assemblée générale constitutive le 28 septembre dernier.
Pour en savoir plus, leur site (cesif-solidaire.org) et leurs statuts.

Prochain CA le 15 décembre 2006, 10h-17h, à HLM, puis les 6 février 2007

Le Président Le secrétaire

Louis Joinet Philippe Berthelot


Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur