Lettre à Catherine Trautmann concernant le rendez-vous de janvier - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

Lettre à Catherine Trautmann concernant le rendez-vous de janvier

mardi 1er février 2000
par  lafede

Arles, le 1er février 2000
Madame Catherine Trautmann
Ministre de la Culture et de la Communication
3, rue de Valois
75 001 Paris

Madame la Ministre

Nous tenons à vous remercier pour la cordiale attention avec laquelle vous nous avez reçus le 27 janvier dernier en présence de votre Conseiller Technique chargé du spectacle vivant, Jean-François Marguerin.

Alors que de trop nombreux signes nous laissaient penser que les Arts de la Rue ne faisaient plus partie de vos priorités, vous nous avez confortés en nous assurant que vous n’aviez "pas varié et que l’engagement pris était à poursuivre".

Nous avons le sentiment de nous trouver en plein accord avec vos propos quand vous parlez de "moment stratégique" où le processus de professionnalisation du secteur peut tout autant se gripper de façon irrévocable que s’enclencher et se structurer, ou quand vous soulignez la nécessité d’un "mécanisme de prise en compte de chaque maillon de la chaîne", au nombre desquels les lieux de fabrication, les jeunes compagnies ou "conventionnables", le fond d’aide aux résidences de création et d’écriture, le chantier formation/transmission, le ou les centres nationaux, les festivals, la diffusion hors festivals et l’ouverture au réseau culturel, sans oublier un interlocuteur attitré au sein de la DMDTS...

Nous avons entendu votre réel intérêt pour les Arts de la Rue à la fois pour la totale imbrication des modes de création et des méthodes globales de travail qu’ils supposent, ("façon Ariane Mnouchkine" disiez-vous), mais aussi pour leur interrogation et réappropriation de l’espace public et de la Ville.

De même, nous sommes rassérénés quand vous évoquez la nécessité de sensibiliser l’ensemble de votre ministère, et tout particulièrement les directions régionales des affaires culturelles, mais aussi les élus, notamment via le Conseil national des collectivités territoriales pour le développement culturel. Nous ne doutons pas que vous saurez transmettre cet élan et cette exigence à la nouvelle directrice de la DMDTS.

Notre espoir a été réactivé à hauteur de notre déconvenue et de notre sentiment d’abandon dont vous faisaient état nos différents courriers.

Maintenant, la profession attend avec impatience un certain nombre de signes et d’actes concrets. Nous souhaiterions donc vivement que, dès notre premier contact avec Madame Sylvie Hubac, des mesures précises puissent être annoncées, notamment sur les sujets évoqués dans le mémento que nous vous avons remis.

Un réel accompagnement politique d’une pratique que vous avez qualifiée d’"émergente" est plus que jamais nécessaire pour en garantir la qualité, l’esprit et l’avenir. L’augmentation des mesures nouvelles à l’échelon national pour l’année 2 000 (actuellement annoncées à 4 millions de francs : le prix d’un rideau de scène à l’opéra de Paris...) serait le signe le plus clair de votre engagement politique, à la fois en direction de la profession dont le trouble est patent, et en direction de l’ensemble d’un monde culturel qui n’a pas pris pleinement conscience de vos choix.

Forts de la qualité de la relation que vous avez bien voulu instaurer avec nous, nous envisageons l’avenir avec confiance. Ce n’est pas pour autant que nous renoncerons à une certaine vigilance.

Dans cette perspective, nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos sentiments les plus respectueux.

Pour la Fédération, le Bureau :
Daniel Andrieu, Jean Chamaillé, Maud Le Floc’h,
Pierre Sauvageot, Robert Savigny, Bruno Schnebelin

Copie à messieurs :
- Dominique Wallon, Directeur de la DMDTS
- Jean-François Marguerin, Conseiller technique en charge du spectacle vivant


Pour mémoire, conseils d’administrations et membres fondateurs de " La Fédération " :
Daniel Andrieu (Affaires Culturelles et Festival Viva Cité de Sotteville-les-Rouen), Cathy Avram (Cie Générik Vapeur), Nicole Behmeleit (Kulturbüro de Köln), Bernard Bellot (Cie Samu), Pierre Berthelot (Cie Générik Vapeur), Barthélémy Bompard (Cie Kumulus), Michèle Bosseur (Le Fourneau de Brest), Frank Bouilleaux (Lieux Publics), Gérard Burattini (Cie L’Illustre Famille Burattini), Brigitte Burdin (Cie Transe Express), Jean Chamaillé (Cie Jo Bitume), Philippe Chaudoir (Université de Lyon 2), Catherine Coppéré-Jannelle ( Cie Métalovoice), Michel Crespin (Lieux Publics), Bruno de Beaufort (Cie Amoros & Augustin), Hervée De Lafond (Centre d’Art et de Plaisanterie-Scène Nationale de Montbéliard et Théâtre de l’Unité), Ema Drouin (Cie 2ème Groupe d’Intervention), Frédéric Duperray (Cie Hector Protector), Claudine Dussollier, Frank Fleishmaher (Cies Kumulus et Les Piétons), Philippe Freslon (Cie Off), Denis Grzeszczak (Cie 12 Balles dans la Peau), Annick Hémon (Cie Les Charmeurs Réunis), Jean-Raymond Jacob (Cie Oposito), Enrique Jimenez (Cie Oposito), Pierre Layac (Festival Chalon dans la rue), Maud Le Floc’h (Cie Off & Paris Quartier d’Eté), Jacques Livchine (Centre d’Art et de Plaisanterie-Scène Nationale de Montbéliard et Théâtre de l’Unité), Jean-Marie Maddedu (Cie Les Piétons), René Marion (L’Avant-Scène de Cognac), Claude Morizur (Le Fourneau de Brest), Serge Noyelle (Théâtre de Châtillon), Pierre Oréfice (Cie Royal de Luxe), Patrice Papelard (Ville de Lyon), Philippe Phéraille (Cie Le Phun), Palmira Picon-Archier (Festival d’Annonay), Jacques Quentin (Festival Chalon dans la Rue), Pierre Raynaud (Athéna), Gilles Rhode (Cie Transe Express), José Rubio (Parc & Grande Halle de La Villette), Philippe Saunier-Borell (Affaires Culturelles de St-Gaudens), Pierre Sauvageot (Décor Sonore), Robert Savigny (Cie Le Phun), Bruno Schnebelin (Cie Ilotopie), Jean-Marie Songy (Festivals d’Aurillac et Furies-en-Champagne), Didier Taudière (Cie C.I.A.), Jeff Thiébaut (Cie Délices Dada), Marie Tognet (Cie Délices Dada), Jean-Félix Tirtiaux (Festival Namur en Mai).


Sites favoris


13 sites référencés dans ce secteur