L’ART EST PUBLIC

lundi 30 mai 2011
par  lafede

La Fédération des Arts de la Rue a décidé de se montrer active et présente sur les campagnes présidentielles et législatives de 2012. Un projet approuvé très largement par l’AG du 19 avril dernier.

L’objectif est d’une part, d’interpeller les politiques sur la nécessité d’une politique culturelle ouverte au plus grand nombre, d’autre part, de rappeler (ou de hurler) que les arts de la rue se revendiquent avant tout comme un art (ce qui malheureusement ne va pas de soit pour tout le monde).

Cette campagne s’adresse en premier lieu aux politiques (les candidats) mais évidemment, dans la foulée, aux citoyens (le public) voire à nous mêmes (le métier).

A cette campagne - La Rue en Campagne - il fallait un mot d’ordre qui claque. Le conseil d’administration a beaucoup réfléchi, voté et revoté, et à une large majorité, adopté ce slogan :

L’ART EST PUBLIC ! (à lire tout haut)

un titre ouvert, partagé, polysémique (parlant du public et du service public entre autres), et qui peut faire, à lui seul, l’objet d’une campagne de com efficace à partir d’affiches et de stickers (genre Rêve générale).

D’autres slogans nous ont venus qui nous ont plu et que nous souhaitons utiliser aussi à l’occasion :

  • De l’air ! de l’art ! (pour tous et partout)
  • Un régime sans art m’aigrit
  • L’art est une arme de construction massive
  • No culture, cons futurs !
  • de l’art dans les épinards

"L’Art est Public" sera le titre d’une contribution des Arts de la Rue pour une politique culturelle réinventée, une contribution qui dira qui nous sommes, ce dont nous avons besoin, ce que nous revendiquons.
Le mot "contribution" est, à ce titre, important dans la mesure où il dit bien que nous ne revendiquons pas une exclusive mais précisons d’abord que la façon dont seront traités les arts en espace public sera éminemment représentative d’une volonté, d’un projet et d’une vision démocratique. D’autres organismes, dont le Cirque , souhaitent par ailleurs faire entendre aussi leur voix et si nous pouvons trouver des convergences, nous y gagnerons tous.

Je vous rappelle qu’une réunion ouverte à tous les adhérents volontaires se déroulera le 9 juin de 10H à 18H à la Maison des Réseaux pour mettre en mots et en images cette contribution.

"L’Art est Public" , contribution des Arts de la Rue pour une politique culturelle réinventée sera présentée officiellement et manifestivement vers la fin Octobre , au terme d’une action genre Ruée Libre, laquelle devrait voir 4 convois venus du Nord-Ouest, du Nord-Est, du Sud-Est et du Sud-Ouest converger vers la capitale en quelques jours pour y déposer cet ouvrage et l’entourer d’éclat. Une action dont on comprendra qu’elle repose avant tout sur une volonté déterminée de régions, de compagnies, d’individus et de structures. Un certain nombre de réunions sont en prévision dans chacun des pôles de départ pour préciser, peaufiner et enrichir ce projet et je vous invite à vous y presser nombreux. Cette action devrait prendre la place des Rue Libre traditionnels et clore ainsi, provisoirement ou non, le cycle entamé il y a 4 ans.

Par ailleurs, et pour accompagner cette "Rue en campagne" et l’enrichir de sens, des rencontres auront lieu à Amiens, Sotteville, Chalon, Aurillac et, j’espère d’autres villes à l’occasion des festivals qui s’y dérouleront.

Point d’orgue à cette campagne, l’Université Buissonnière de la Fédé aura lieu le 9 et 10 février 2012 à la Cité des Arts de la Rue. Une université où nous comptons bien inviter des acteurs culturels, sociaux et politiques pour discuter du devenir de notre société et de l’art qui l’irrigue.

Beaucoup de taf, vous le voyez mais aussi, j’en suis sûr, du plaisir à la clef. Nous allons essayer de mettre le plus tôt possible du matériel de communication (stickers, affiches, cartes postales...) à votre disposition.

J’ai fait long, pardon.
Bien à vous

Pour le C.A.
Pierre


Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur