Faire rayonner les activités artistiques et culturelles dans les espaces publics …

jeudi 23 avril 2009

Y aurait-il des disciplines nobles qui mériteraient des "véritables centres nationaux", et des mouvements artistiques roturiers qui n’auraient droit qu’à des "centres nationaux de seconde catégorie" ?

A l’heure où s’ouvrent des négociations en particulier sur les labels et leurs contenus, Fédération et Centres nationaux souhaitent vivement être associés aux discussions en cours.
C’est en particulier à cette fin que :

- Thierry LORENT, président de la Fédération des arts de la rue
- Daniel ANDRIEU, directeur de l’Atelier 231, CNAR à Sotteville-lès-Rouen
- Eric AUBRY, directeur de la Paperie, CNAR à Saint Barthélemy d’Anjou
- Michèle BOSSEUR et Claude MORIZUR, co-directeurs du Fourneau, CNAR à Brest
- Pedro GARCIA, directeur de l’Abattoir, CNAR à Chalon sur Saône
- Jean Raymond JACOB, directeur du Moulin fondu, CNAR à Noisy le Sec
- Françoise LEGER, directrice du Citron jaune, CNAR à Port Saint-Louis du Rhône
- Philippe SAUNIER-BORRELL, directeur de Pronomade(s), CNAR en Haute-Garonne
- Pierre SAUVAGEOT, directeur de Lieux publics, Centre national de création à Marseille
- Jean Marie SONGY, directeur du Parapluie, CNAR à Aurillac

ont adressé ce 22 avril 2009 la lettre ci dessous à Monsieur Georges-François Hirsch, Directeur de la musique, du théâtre, de la danse et des spectacles

PDF - 78.1 ko
Lettre du 22 avril 2009 à Georges-François Hirsch

* Le secrétariat du « Comité de suivi, de prospection et de rayonnement des activités artistiques et culturelles dans les espaces publics » est assuré par le Centre national des arts de la rue Le Fourneau, 11 Quai de la Douane à Brest, 29200