Compte-rendu de la réunion de la Fédé Rhône-Alpes (28/02/05) - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

Compte-rendu de la réunion de la Fédé Rhône-Alpes (28/02/05)

mardi 29 mars 2005
par  lafede

Lieu : KompleXKapharnaüM - Villeurbanne

Objet : Première réunion de la fédération des arts de la rue en région Rhône-Alpes - Antenne régionale

Présents :

  • Jean Baptiste DUPERRAY - Cie des Quidams
  • Stéphane DANIEL - festival Aurillac
  • Stéphane CLEMENT, Florence, Laëtitia - Cie Albédo - la Fabrik’albédo
  • Plamira PICON ARCHIER - APSOAR
  • Marik Wagner-Kieffer
  • Michel CUERVA, Catherine MAILLARD - Cie Caméléon
  • Ivan CHARY - Cie du Petit Monsieur
  • Patrice PAPELARD
  • Fany DUPERRET - Cie Festibal
  • Sylvie GAUTHERON - Cie les Justins
  • François DORE - Cie Scène de vie
  • Jeff THIEBAUT, Marie TOGNET - Délices Dada
  • Daniel DOMINGO - Graall
  • Etienne ROCHE - Grotorkestre
  • Gille RHODES, Brigitte BURDIN - Transe Express - Le Kiosque à coulisses
  • Malo LEROY
  • Coline DALLE
  • Olivier MASSON - Musicabrass
  • Christian PIGNOLY - Art dans désir
  • Olivier MELARD, Olivier LARGE - la Grosse Couture
  • Jerôme BOUVET - 2 Rien Merci
  • Camille PERREAU - Cie Entre chien et loup
  • Christophe DUBOIS - Cie les Transfomateurs
  • Michèle BAUERLE - Cie SkéMée
  • Frédéric MARIE, Bertrand DESSANE - Ilimitrof’Compagny
  • Patrick WEILER, Marion BARAIZE, Stefan BONNARD - KompleXKapharnaüM - EnCourS
  • Véronique DUBOIS.

Excusés : Michel Rousseau, Claude Merle, Alain Benzoni, Ici-Même, Amélie Boulanger, Trio Mineur, Francis Tabouret - les fondus du Macadam, Emile - Turak, Barth - Cie Kumulus,

I - De l’histoire de la fédération en région Rhône-Alpes à la réunion de ce jour

Palmira prend la parole : 2 étapes

1) Années 2000 => 2003

5 réunions informelles ont eu lieu selon les disponibilités des compagnies diffuseurs et personnalités afférentes aux Arts de la Rue. (période de débroussaillage)
- Avec Palmira Picon - Archier à ANNONAY (07) à l’APSOAR (MJC - avenue Jean Jaurès)
- Avec Laurent Kilani à ANNECY (74) au Centre social du Parmelan (6, chemin des Salomons) et à la Scène nationale de Bonlieu (1 rue Jean Jaurès)
- Avec Albedo à BOULIEU LES ANNONAY (07)
- Avec Brigitte Burdin et Gilles Rhode à CREST (26) au Transe Express (chemin petit Saint Jean)
- Avec Patrick Weiler et Marion Baraize à Villeurbanne (69) au KompleXKapharnaüM.

Notre réflexion au sein de ces réunions à partir des données de la Fédération nationale reste poussive...

2) Année 2004

a. 4 personnes de la région Rhône-Alpes font partie du Conseil d’Administration de la Fédération à savoir :
- Palmira Picon - Archier à Annonay (07)
- Baptiste de Quidam (01)
- Olivier Lataste de Transe Express (26)

b. Il est grandement question de décentralisation au sein même des institutions.

c. Changement politique dans nos régions => un nouveau questionnement de la politique culturelle...

d. Une Assemblée Générale de la Fédération des Arts de la Rue le 12 Novembre 2004 enrichissante et dynamisante qui débouche sur le temps fort des Arts de la Rue et nous informe de la structuration (Associations) des Fédérations régionales Languedoc et Ile De France ainsi que de leurs actions (cf site Fédération Arts de la Rue)

Tout ceci remotive le petit collectif Rhône alpin qui obtient un rendez-vous avec Bernadette Laclais, le 22 décembre 2004. Curieuse du fonctionnement des Arts de la Rue, elle nous montre son intérêt et est très réceptive.
=> Mme Laclais attend nos propositions. En réponse au projet d’organiser une journée de sensibilisation des élus et acteurs culturels de la Région au Conseil Régional, elle propose d’accueillir cette réunion à l’Hôtel de Région et d’aider à son organisation début 2006.

Suite à ce rendez-vous, le petit collectif régional décide d’agrandir le groupe de réflexion afin de confirmer et continuer la construction d’une Antenne Régionale des Arts de la Rue et invite à la réunion de ce jour.

II - Pascale Cavinet, coordinatrice générale de la Fédération des Arts de la Rue.

Elle présente la Fédération, les objectifs qu’elle s’est donnée à sa constitution, le travail effectué au cours des 7 années d’existence. Pour en savoir plus, se reporter sur le site de la fédération :

La Fédération des Arts de la Rue
17, Bd Gariel 13004 Marseille
Tél / Fax : 04.91.50.03.21
http://www.lefourneau.com/lafederation
où vous trouverez également un « Carnet de Route » pour le Temps des Arts de la Rue en 2005, 2006 et 2007.

III - Le premier petit collectif

S’est réuni en région entre juin et décembre 2004, rend compte d’une tentative d’état des lieux des Arts de la rue en Région :

Les équipes de création Arts de la Rue :

De nombreuses équipes de création, si l’on s’en réfère, d’une part au Goliath, d’autre part aux informations de la DRAC, 108 compagnies y sont référées.
Une expertise serait à ce sujet nécessaire pour vérifier la fiabilité de ces chiffres. Notamment pour être sûr que l’on parle bien d’équipes artistiques développant une activité « créations conçues pour les espaces publics urbains ou ruraux et s’adressant aux publics qui y vivent ou qui les traversent ».

Les outils :

1) Les lieux gérés par les Compagnies
Les lieux sont ouverts et partagés avec d’autres Compagnies selon leur projet artistique. Dans tous les cas, les moyens restent précaires.

Notons, à ce sujet, l’initiative, la motivation, le besoin d’échanges et les « coups de pouce » qu’offrent ces Compagnies qui oeuvrent avec peu ou prou de moyens :
- 07 Albedo : lieu d’hébergement et de répétition moyennant une petite location.
- 26 Transe Express - Kiosque à Coulisses : mise à disposition des locaux, régulièrement ou pour une résidence en échange d’une représentation publique dans le lieu.
- 69 KompleXKapharnaüM - EnCourS : accueil d’artistes qui travaillent sur la relation espaces publics et/ou habitants. Ceux-ci sont pris en charge au niveau hébergement, déplacement et logistique. Le projet est soutenu par la DRAC, la Région et la Ville. Accueil également d’artistes en création moyennant une participation aux frais (fluides...).

2) Les structures accompagnatrices

  • Structures repérées en région avec mission de diffuser, accompagner par la résidence de fabrication, accompagner les publics, accompagner les projets locaux et régionaux axés sur les Arts de la Rue :
    • 07 - L’APSOAR à Annonay
      Pour des précisions sur sa mission, son fonctionnement, ses moyens, se reporter sur le site : http://www.soar.ht.st
    • Le CCO - à Villeurbanne est une structure accompagnatrice qui accueille en résidence "longue" des équipes dont la démarche artistique se nourrit des relations avec la ville et les habitants. La Compagnie dispose d’un bureau, de salles pour répéter et diffuser, un accompagnement global et des moyens financiers liés à la mise en oeuvre de la démarche artistique avec les habitants. La Compagnie en résidence co-dirige artistiquement le Festival "Théât’Réalités".
      En avril 2005 l’appel à projet est relancé pour accueillir la nouvelle compagnie à partir de la rentrée 2005, après 3 ans de collaboration avec la Cie Skemée.
  • Structures accompagnant des projets le plus souvent liés à des événements ou festivals :
    • Les Invites de Villeurbanne (69) dont le projet évolue sur un accompagnement élargi tout au long de l’année, s’appuyant sur son lieu de résidence : accueil des Compagnies, co-production, lien entre les artistes, les populations et les créations.
    • La Ville de Romans (26) pour son Carnaval
    • La Scène nationale Bonlieu d’Annecy (74) en lien avec le festival Noctibules
    • Le festival de Jazz de Grenoble (38) coproduisant des équipes pour des créations musicales en espace public.
  • Structures accompagnant ponctuellement des équipes pour des créations dans l’espace public :

Conclusion
En France, les lieux de fabrication (environ 9) qui ont pu se doter d’outils et de moyens pour les Arts de la Rue sont le plus souvent constitués à partir de festivals ou lieux directs de diffusion. En région Rhône-Alpes, le chapitre suivant montre l’étroitesse de terrain de diffusion pour les Arts de la Rue, ce qui explique en partie le déficit en termes d’outils d’accompagnement solidement dotés. Les artistes comblent ce déficit en montant de leur propre initiative des lieux partagés avec « trois bouts de ficelles » et un fort capital d’énergie !!

3) Diffusion
Les structures ou festivals repérés axant leurs projets soit principalement, soit partiellement, en direction des « Arts de la rue » :
- Annonay, la saison et Quelques p’Arts le temps fort
- Les Invites de Villeurbanne
- Les Fondus du Macadam, Thonon Les Bains, Thonon Evénements
- Les Noctibules, Scène Nationale de Bonlieu, Annecy
- Verrières en Forez, les Monts de la Balle
- Les Dindes Folles à Rivolets
- Le Carnaval de Romans
- Théât’Réalités, CCO de Villeurbanne

Conclusion : un terrain de diffusion étroit, d’autant plus lorsqu’on le met en rapport avec un nombre important d’équipes. Ce fossé ne peut que s’agrandir sans une prise de conscience plus accrue des élus et acteurs culturels régionaux, suivie de débats et moyens mis en vigueur dans les années qui suivent :
- Incitation à la diffusion des arts de la rue,
- Financement augmenté de l’Etat, des collectivités territoriales et locales,
- Réhabilitation d’un mécanisme culturel mettant en valeur le métier de créateur différent des fêtes animatoires et d’événements ponctuels de prestige.

IV - Les chantiers à venir de l’Antenne Régionale de la fédération Rhône-Alpes.

- Cet état des lieux pourrait être présenté en l’état notamment à la Région
- Il a été évoqué de demander à la Région de prendre en charge un chargé(e) de mission pour affiner et finaliser cet état des lieux. Cette personne aurait également pour mission la coordination et l’extension des Arts de la Rue en Rhône-Alpes, elle travaillerait en lien avec l’Antenne Régionale. HLM (Hors Les Murs, Centre de Ressources des Arts de la Rue et des Arts de la Piste) pourrait intervenir en relais pour chiffrer, classer, répartir... L’ARSEC pourrait être consultée sur la méthodologie adaptée à cette entreprise.

A partir de ce premier état des lieux :
Dégager, formuler les revendications, tant en termes de processus d’aide au développement des Arts de la Rue en Région qu’en terme d’aides financières.

La structuration de l’antenne Région Rhône-Alpes a été évoquée. Alain Taillard et Pierre Sauvageot à la Fédération travaillant actuellement sur ces questions pour l’ensemble des antennes régionales, il est décidé d’attendre les résultats de leur travail et leurs préconisations. Dans l’attente, il est évoqué que le collectif pourrait se rassembler autour d’une charte, sorte de pilier auquel tous se réfèrent sainement.
La prochaine réunion aura à l’ordre du jour notamment, la constitution des commissions qui travailleraient sur les axes à définir. Certains ayant été déjà évoqués :
- Etat des lieux
- Economie des Arts de la rue en Région
- Perspectives et revendications
- Les actions pilotes
- Rédaction de la charte

Des formes d’actions pilotes ont été évoquées comme des possibles. Il a été évoqué de ne pas négliger le travail de sensibilisation auprès des structures culturelles généralistes (Théâtres, Scènes Nationales, Scènes conventionnées,...)

Il a été évoqué un travail de sensibilisation en direction des départements (une journée par département).

Evocation aussi d’une journée Arts de la Rue en région, d’une itinérance de lieux de Compagnie en lieux de Compagnie. Tout est encore ouvert... des choix devront ensuite être faits. Attendons des idées imaginaires - contributions !

Une mise en garde a été faite. Eviter les actions artistiques militantes et sans moyens qui seraient contre pédagogiques : elles auraient tendance à conforter les Arts de la Rue dans leur économie de « pauvre ». « Les Arts de la Rue ont un coût » est l’un des messages à faire passer.

Une des dernières consignes était parallèlement à la Région d’instruire de la même façon la DRAC et les Départements.

CONCLUSION

Chers amis, c’est plus un « survol » qu’un compte-rendu. Marie Tognet, Palmira, Marion et moi-même y avons mis notre griffe. Je vous rappelle notre prochaine réunion :

CHEZ ALBEDO (07)
Le Mardi 29 MARS 2005 à 10 H
Repas tiré du sac
Toutes victuailles seront les bienvenues !

S.V.P. Confirmez votre venue à la Cie ALBEDO. MERCI

A bientôt,
Brigitte du TRANSE


Sites favoris


11 sites référencés dans ce secteur