Séminaire européen sur la formation dans les arts de la rue en Slovénie

Du 12 au 15 Février 2011
lundi 21 février 2011
par  lafede

La Fédération nationale des arts de la rue, à travers son président et sa coordinatrice, revient de Slovénie où elle a assisté au festival de théâtre de rue SWISSST à Ljubjlana et participé au séminaire européen sur la formation dans les arts de la rue à Pokjluka.

Cet évènement qui s’est tenu au milieu des bois et montagnes - merveilleux paysages - était organisé par la compagnie slovène Ana Monro Theatre, en partenariat avec Circostrada network, la FAI AR et l’Université de Winchester.

Les pays représentés étaient l’Allemagne, l’Angleterre, la France (le Fourneau, la FAI AR, Hors les Murs, la Fédé), l’Espagne, la Serbie, la Slovénie, la Pologne, l’Italie, la Suède, la Turquie, l’Écosse et la Belgique.

And yes everything was in english but no problem at all, the president and I we are totally bilingual, of course !
A savoir également que notre président a impressionné les puissances invitantes à travers sa maîtrise du serbo-croate, langue très proche du slovène.

Outre le caractère convivial de cette rencontre (marche nocturne en montagne à la torche, dégustation de produits locaux...), il était sérieusement question de la formation dans les arts de la rue.

Le séminaire a commencé par la présentation de 3 types de formation différentes :
- la SUGLA à Ljubjana : une école pour de jeunes artistes de rue pré-professionnel, un programme qui se déroule sur 2 ans à temps partiel, http://www.anamonro.org/
- la FAI-AR à Marseille : une formation à destination de professionnels déjà expérimentés, qui se déroule sur 18 mois, http://www.faiar.org/
- la licence "arts de la rue" de l’université de Winchester : une formation académique qui se déroule sur 3 ans à l’université, http://www.winchester.ac.uk/studyhere/Pages/BA%20%28Hons%29%20Street%20Arts.aspx

A cela se sont ajoutés les témoignages et échanges d’expériences des différents pédagogues présents ainsi que les projets de formation envisagés par les uns et les autres.

A noter aussi un module très intéressant à l’université de Warwick sur le théâtre de rue en Europe ( http://www2.warwick.ac.uk/fac/arts/theatre_s/ug/intro/year_two/european_street_theatre/) et le projet du Fourneau à Brest à suivre de près...

Nous avons poursuivi le séminaire en essayant de cartographier l’existant en matière de formation pour le secteur des arts de la rue en Europe pour se rendre compte de l’impossible exhaustivité de la démarche, des disparités territoriales et d’une grande variété des pratiques.

Nous nous sommes ensuite intéressés aux contenus de la formation.

Que doit-on enseigner dans les arts de la rue ? Quelles techniques d’enseignement et quels contenus ?
Notre intervenant de Stockholm enseigne par exemple le "busking" qui est une technique consistant à convoquer le public et présenter un "spectacle" dans le but de ramasser le maximum d’argent à travers la passation du chapeau.
2 groupes se sont créés, un premier réfléchissant aux techniques et disciplines enseignées, un autre dans lequel la Fédé s’est impliqué et reconnu qui visait à élargir l’enseignement aux notions économiques et politiques qui constituent notre secteur professionnel.
En effet, de notre point de vue, il est par exemple essentiel de sensibiliser les étudiants ou apprentis sur la manière dont les libertés d’expression dans l’espace public se restreignent car cela impactera directement leur métier.

Est-ce un métier à part entière ? Que faire de cette inter-discipline ? Qu’est-ce qui distingue l’enseignement des arts de la rue, de l’enseignement du théâtre ou du cirque ?

Qui doit-on former ? Les artistes de demain ou aussi les élus, les organisateurs d’événements, les critiques de spectacles ?

Comment continuer la coopération sur ce sujet au niveau européen ? Faut-il créer un centre européen des arts de la rue ? Comment pouvons-nous partager de manière solidaire nos connaissances, nos compétences et nos recherches de financements européens ?

Un compte-rendu détaillé du séminaire va être rédigé par Hors les Murs, je ne manquerai pas de vous le transmettre.

En résumé donc, beaucoup de positif, de belles rencontres, de belles perspectives de collaboration à venir et un positionnement affirmé de la Fédé sur la question de l’éducation et de la formation (car les personnes formées sont les professionnels de demain !!) et confirmé à l’échelle européenne.


Portfolio

JPEG - 125.6 ko

Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur