Réunion du 21 décembre 2000 à Ici Même (Montreuil)

(Ema Drouin, Barthélémy Bompard, Mark Etc)
jeudi 21 décembre 2000
par  lafede

Premières propositions

Réunis une première fois à Montreuil comme nous nous l’étions fixés en C.A. du 7 décembre, nous avons formulé quelques propositions de réponses aux questions posées par le président d’HLM, Emmanuel Wallon, en reconsidérant les champs que nous souhaitions voir couverts par HorsLesMurs.
Pour mémoire, un second rendez-vous, cette fois sur l’invitation de Jean-Luc Baillet, réunira ce groupe de travail le 8 janvier prochain à HLM. 

1. Emploi

Encadrement des emplois jeunes.
Nous ne revenons pas sur ce dossier, considérant que la Fédération réaffirme son attachement en tant que partenaire à la réussite de ce dispositif à travers l’organisation de réunions d’employeurs (prochain rendez-vous, le 27 janvier en Ile de France).

2. Informations

2.1. Rencontre nationale

Ce cadre de rencontre est donné par HorsLesMurs comme une opportunité de canaliser l’attention des tutelles et des différents partenaires publics. Nous partageons cet objectif.
L’expérience des précédentes Rencontres organisées par HorsLesMurs nous inspire toutefois des remarques de méthode et de forme.
Nous souhaitons tout d’abord qu’une attention particulière soit portée à la diversification des participants et des intervenants.
Nous souhaitons que ce moment d’échanges repose autant sur des communications des tutelles, que des professionnels ou des experts. Par là- même, nous regrettons le caractère trop univoque et magistral des précédentes rencontres. Nous leur préférerions une forme plus proche d’une logique d’ateliers de façon à assurer la diversification des intervenants et l’examen de questions pointues.
De manière générale, nous demandons à être associés aux principales étapes de définition de ces Rencontres nationales.
Sur le principe d’une édition 2001 des rencontres, nous proposons qu’elle se consacre aux questions de développement culturel dans leur double relation à la politique de décentralisation et à l’ouverture aux pays européens.

En ce qui concerne le développement culturel :
De quelles façons développer un projet culturel sur le territoire ?
L’exemple des arts de la rue pourrait élargir et ressituer la question du travail de sensibilisation (éducation artistique, formation, insertion, intervention dans les quartiers), thème qu’HorsLesMurs proposait initialement d’aborder.
Enfin, nous sommes attachés à ce que ce temps de réflexion soit accessible au public et gratuit, comme la plupart de nos spectacles et de nos actions dans l’espace public.

2.2. Journées d’information

Nous ne voyons rien à dire de particulier sur la tenue de journées d’information co-organisées par les centres de ressource, si ce n’est qu’à quelques mois du centenaire de la loi sur le droit d’association, il nous paraît indispensable qu’une information soit ouverte sur l’actualité des formes juridiques pour exercer en Europe.
Pour leur part, les professionnels de l’U-FISC que la Fédération préside expriment le besoin de sécuriser, en particulier au plan juridique et fiscal, leurs façons d’exercer et entendent d’ores et déjà appeler le législateur à clarifier et adapter l’accès aux différents statuts existants dans le sens d’une meilleure lisibilité de leur champ d’action professionnelle.

A propos de la notion de droits d’auteur et droits voisins, thème des prochaines journées d’information :
La Fédération exprime son souci de voir élargie et reconnue la notion d’auteur à l’ensemble des professionnels qui affectent de manière significative la conception d’une oeuvre non exclusivement textuelle (scénographes, costumiers...).
La création du dispositif -par le Ministère de la culture (DMDTS) avec la participation de la SACD- de l’aide aux dramaturgies non exclusivement textuelles, témoigne à cet égard d’une première prise en compte de la diversification et de l’extension de la notion autoriale.
Cette reconnaissance en appelle d’autres. Nous souhaitons donc qu’une prochaine journée d’information sur les droits d’auteurs incorpore cette question.

3. Promotion et développement des arts de la rue : quels relais en région ?

Les missions d’information décentralisées conduites par Stéphane Simonin pour HorsLesMurs sont appréciées.
Dans l’autre sens, nous nous interrogeons toujours sur la manière de faire connaître et de promouvoir -sans "partisanerie"- la richesse artistique des initiatives de notre secteur auprès des partenaires publics, des élus et des professionnels. Nous préconisons la création d’un groupe de travail à ce sujet.

4. Edition

Bulletin, magazine, annuaire professionnel

Au moment de la préparation d’une nouvelle formule du magazine " Rue de la folie ", nous nous interrogeons sur l’opportunité d’en élargir la responsabilité éditoriale.
Nous saluons l’existence d’une revue, de ses dossiers thématiques documentés, de son espace critique. Mais nous pensons que le rapprochement de nouveaux partenaires de rédaction, du côté des revues d’études esthétiques et théâtrales universitaires par exemple, pourrait enrichir ses contenus scientifiques.
Dans le même temps, la promotion des arts de la rue requiert de renouveler ou d’inventer des liens aux grands supports éditoriaux : tirés à parts, partenariats avec des quotidiens sur des opérations ou à l’occasion de grands rendez-vous...

De la même manière et selon la même logique de diversification de partenaires éditoriaux, nous serions favorables à la publication et préalablement à la commande auprès d’auteurs et de photographes, d’ouvrages thématiques et monographiques de référence portant sur les pratiques significatives des artistes dans les espaces publics et les liens aux populations.

En ce qui concerne l’édition électronique

Nous nous réjouissons qu’HorsLesMurs annonce une importante mise à jour de son site web. Nous préconisons que ce site consigne des informations factuelles et des ressources artistiques significatives complémentaires de l’annuaire professionnel avec des liens systématiques aux sites des producteurs et des différents opérateurs.
Nous proposons en outre la mise en ligne de l’annuaire professionnel et une mise à jour permanente et enrichie des données traditionnellement publiées dans le bulletin professionnel par un webmaster. Nous insistons sur la nécessité d’offrir des informations plus descriptives des manifestations, notamment en Europe.

Edition multimédia

La création d’archives multimédia de par la pondération des coûts et la maniabilité des supports, mérite que soit envisagée une politique éditoriale à long terme.


Sites favoris


13 sites référencés dans ce secteur