Réunion à Namur (Belgique) - 26/04/01 - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

Réunion à Namur (Belgique) - 26/04/01

lundi 6 août 2001
par  lafede

Nous étions une trentaine à cette première réunion officielle de la commission internationale.

Cette réunion nous a permis de nous présenter et da faire un état des lieux des différentes situations et interrogations nationales.

Voici quelques points que nous avons abordés :

- La F.A.R : la Fédération des Artistes de Rue de la Communauté francophone de Belgique fête son premier anniversaire. Elle regroupe exclusivement des artistes de rue. Elle a pour but d’organiser et de promouvoir les artistes de rue. La FAR met au jour le manque de reconnaissance des arts de la rue et la faiblesse des subventions attribuée par le ministère pour les arts de la rue. LE CGRI (Commissariat général aux relations internationales) ne prend pas en compte ce secteur et en bloque les exportations.
- Fabien Audorren signale l’existence d’une fédération flamande des arts de la rue.
- Daniel Andrieu du festival Viva Cité de Sotteville les Rouen fait état de son expérience dans le cadre du programme européen INTERREG. Le nouveau programme INTERREG 3 permet un élargissement des régions concernées mais reste un programme qui concerne les zones frontalières (alors quels financements pour les autres régions qui ont des projets internationaux ?…)
- René Marion (Festival Coup de chauffe à Cognac) présente le réseau Eunetstar (european network of streetart) qui réunit divers festivals européens (Pologne, Angleterre, Pays Bas, Belgique, France…) et qui réfléchit à la circulation des artistes et des équipes, aux adaptations des œuvres pour permettre leur circulation, à la façon de favoriser des complicités artistiques internationales (proposer des laboratoires de création et éviter les "mariages forcés")…Ce réseau est encore informel mais tend à se développer.
- Le rôle de l’AFAA (association française d’action artistique) est abordé et notamment sa politique de "privilège" et d’"image" (Royal de Luxe). De fait l’AFAA soutient des compagnies qui ont déjà une large reconnaissance en France et ne favorise pas les déplacements des compagnies en développement (par exemple, la Cie l’Acte théâtral s’est vue dans l’obligation de refuser une trentaine de dates à l’étranger faute de financements…)
- La question de la transparence des appels d’offre européens est abordée par René Marion

Les différentes réflexions ont permis d’aboutir à un certain nombres de besoin pour la profession. Deux principaux axes d’actions ont été retenus :

Une action de lobbying au niveau européen

Le but d’une action de lobbying vise :

- une meilleure compréhension juridique et fiscale des règles en vigueur dans l’espace européen,
- à clarifier/harmoniser (vers le haut bien-sûr), voir même tenter d’unifier les règles en vigueur, permettant une meilleure circulation des œuvres et des artistes dans l’espace européen,
- à poser les problèmes de normalisation d’un certain nombre de règles (de sécurité notamment).
Les actions de lobbying pourraient se mettre en place en direction des institutions nationales, des députés européens, de la commission européenne, du conseil des ministres de l’union européenne
La mise en place d’une telle action nécessite de réfléchir à la forme que peut prendre la commission : une fédération internationale des arts de la rue ?…

Elle nécessite également de réfléchir aux arguments à utiliser pour justifier notre action : et notamment les arguments économiques (comment se faire financer une étude sur les retombées économiques des festivals…)
Le potentiel humain et financier manquant cruellement à la fédération, la questionnement apparaît quant à la capacité à se faire prendre en charge une étude calculant les retombées économiques du secteur des arts de la rue et bien sûr, les festivals.

Il est également envisagé de faire des actions de lobbying auprès des compagnies de transport (aérien, ferroviaire) pour obtenir des tarifs préférentiels pour la circulation des artistes…

Mais avant tout, une première action consisterait à mettre en place un réseau de professionnels des arts de la rue. Deux propositions principales ressortent de la commission :

- Nécessité de réfléchir à un état des lieux européen (repérage des organismes, institutions et aides qui permettent de développer des projets internationaux, repérage des compagnies européennes, mise en place d’un annuaire…). Ce travail pourrait mener à la création d’un Centre de Ressources ou d’une agence de développement européenne.
Mais pour tout ça, il faut du temps…et de l’argent ! il y a peut-être une possibilité de travailler avec des étudiants de Paris VIII (DESS management culturel européen) ou de demander des financements européens ?…
- Il apparaît également important de faire remonter les expériences internationales des compagnies (difficultés rencontrées, aides obtenues…). Ces témoignages permettraient de connaître les besoins réels des compagnies. Ils permettraient également la mise en place d’un réseau d’information accessibles à toutes les compagnies, une mise en réseau des expériences et des compétences. La Fédé (de France) envisage de distribuer un questionnaire aux compagnies (il faut cependant réfléchir aux outils à mettre en œuvre pour cette banque de donnée avant d’entreprendre une collecte de données)

La prochaine réunion de la commission internationale pourrait avoir lieu début Novembre.
Pour l’instant, la FAR convie qui veut le 5-6 et 7 Octobre à Bruxelles pour le festival qu’elle organise.

A bientôt,
la fédération (de France)

Voici les noms et structures des personnes présentes :

MASSUIR Bernard Fédération des artistes de rue (Communauté francophone de Belgique). F.A.R

VANANDRUEL Catherine F.A.R

GOLENVAUX Stéphane F.A.R

ANDRIEU Daniel Vivacité et Atelier 31, Sotteville-les-Rouen

MEREAU Philippe LAVAL-Ville

VIOLANTI Philippe Festival des arts uburlesques

Park jong kwan Gwacheon madangkuk festival

Dong Hee Cho Etudiant vidéaste

PINEAU Clarisse Cie Elephant vert

DELOSME Pierre Directeur artistique Elephant vert

JOSE Stéphanie Rue est à vous

TERRASSON Valérie Cie L’Arbre à Nomade

Nathalie LE GAL Cie Maboul Distorsion

GUIDO DE LEEUW International straattheaterfestival GENT (B)

SCHMITZ Alain Fête des artistes de Chassepierre (B)

MARION René L’avant scène Cognac, Coup de chauffe Cognac (F)

BAUCHARD Franck DMDTS Ministère de la culture (F)

CALVAT Cybèle Cie Deuxième groupe d’intervention (F)

ANDOOREN Fabien International straatthaterfestival (B)

DILMI Christine Théâtre du voyage intérieur (F)

REGINSTER gaetane journaliste

TIRTIAUX jean-Felix Festival des arts forains

VANNEVEL Kris Degroote stooring de Roeslerare

ARGAUD Matthieu Cie internationale Alligator

VOISIN Thierry Observatoire des arts de la rue

CANIVET Pascale Fédération des arts de la rue

MORISSEAU Clémence Fédération des arts de la rue

ROODTHOOFT Dominique Cie Grand Guignol

MARTIN Vincent Cie Acte théatral et festival" Theatralarue "

LAYAC Pierre Festival Chalon dans le rue

BRION Orlane Rouille Gorge


Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


9 sites référencés dans ce secteur