Convocation a l’assemblée générale du 1er avril 2008

mardi 19 février 2008
par  lafede

Nous avons besoin de Nous !

Ami(e)s du bitume ou du champ d’à côté, ancien(ne)s, futur(e)s ou actuel(le)s adhérent(e)s, artistes, technicien(ne)s, médiateurs, programmatrices, chercheurs, enseignantes, journalistes, individus ou associations, compagnies, communes, festivals, services culturels,...

Vous participez à la toile virtuelle du réseau de la fédération, vous recevez les infos de la Fédé et de ses membres, vous pouvez faire passer vos infos, questions, propositions, vous êtes invités aux assemblées, vous n’avez pas manifesté le désir de vous retirer de ce réseau et vous savez ce qu’il peut vous apporter...
Grand bien vous fasse, nous vous en félicitons, et nous voulons vous avoir avec nous !
Mais vous savez aussi sûrement que nous avons des intérêts communs à promouvoir, et que le temps peut se couvrir : nous serons toujours plus forts soudés que divisés.

La Fédé a été créée il y a 10 ans, par la profession, artistes et programmateurs mêlés, petits et gros, jeunes et vieux, lieu de débats et d’engueulades, mais aussi porteuse d’avancées...
Rien n’est jamais parfait mais comme pour la démocratie, la Fédé a le mérite d’exister, et pour l’instant, personne n’a imaginé un meilleur outil...
Servons-nous en !
Pour cela, on peut être militant actif ou passif, mais notre action qui s’est structurée progressivement demande des moyens en personnel, en outils de communication, en frais de missions, moyens qui nous permettent d’être en veille permanente, tout en continuant à faire nos métiers artistiques.

En ces temps où l’individualisme et la défense de son pré carré gagnent du terrain, nous avons besoin très concrètement de deux choses pour avancer, et de notre part à toutes et tous,

1) votre adhésion ou celle de votre voisine ou voisin, ce qui signifie une cotisation, bien sûr, mais ce qui veut dire aussi et surtout un engagement collectif public et "politique" au premier sens du terme ("polis", la cité...) et ce qui nous semble avoir un sens certain en ce moment !

Et puis, l’adhésion-cotisation n’est pas (si) chère...

Pour une structure collective, c’est 100€ au minimum, et plus si possible (en principe 1/1000ème du "chiffre d’affaires") en fonction de vos subventions et recettes propres... c’est-à-dire au minimum l’équivalent de deux adhésions individuelles pour une compagnie indépendante...de toute subvention pérenne...

Nous avons bien sûr besoin des villes, des Conseils généraux, des Régions, qui ouvrent cet espace public que nous rêvons, nous avons besoin des CNARs et des compagnies conventionnées, qui sont deux des symboles de ce que la Fédé a pu contribuer à faire naître avec le Temps des arts de la rue, et nous avons besoin de toutes les compagnies indépendantes qui ont montré leur engagement, notamment pour Rue Libre
Et toute personne morale adhérente est membre actif avec droit de vote aux assemblées générales, et bientôt peut-être, si le projet est voté à la prochaine AG, éligible au CA.

Pour les personnes physiques, qui peuvent être adhérentes à titre individuel même si leur compagnie, ville, théâtre, l’est déjà (notez bien !), c’est 25€ si vous êtes non-imposable, 55€ pour les autres (dont 30€ déductibles de votre impôt !!)

Nous vous rappelons que celles et ceux qui adhèrent à une Fédération régionale liée à la Fédé sont automatiquement adhérents à la Fédération nationale, et peuvent donc prendre part à ses activités, assister et voter aux AG, se présenter au CA...etc...
Ils sont aussi inscrits sur la liste électronique d’info-échanges de la Fédé.

Un reçu vous sera envoyé pour votre comptabilité ou votre déclaration de revenus.

Alors, n’hésitez pas trop longtemps, la première occasion de voter va se présenter à l’AG du 1er avril.

2) vos idées, suggestions, énergies positives, autrement dit votre participation active aux réflexions, rédactions et actions que nous avons à mener : il existe plusieurs groupes de travail, il y en a bien un où vous pourrez apporter vos lumières et un peu de temps, même par échange de mails... Les thématiques des chantiers en cours en 2008 : réflexions politiques, diffusion, Europe, régions, question sociales, lieux de fabrique.

Rendez-vous à l’Assemblée Générale qui aura lieu le 1er avril à Montreuil de 9 h 30 à 18 h, dans les locaux de la Compagnie Acidu, 34, rue Gaston-Lauriau (voir plan d’accès en ligne sur le site de la Fédé).

La séance de la matinée débutera par une assemblée générale extraordinaire pour décider de l’ouverture du CA de la Fédé aux régions et aux compagnies et se poursuivra sur Rue libre en 2008.
L’après-midi sera consacrée aux questions d’’actualité pour le paysage artistique et culturel français et pour la Fédé (travaux des chantiers ouverts en 2008 et développement des fédés en région) ainsi qu’à l’élection du CA.

Pour décider, il faut voter et pour voter, il faut être à jour de sa cotisation au moment du vote de la matinée.

Si vous pouviez vous mettre à jour avant l’AG, ce serait le meilleur moyen de faciliter le travail de la coordination.

Nous avons aussi besoin de savoir si vous souhaitez vous restaurer sur place, merci de contacter Florence à ce sujet (florence-lafede@orange.fr, 04 91 50 03 21).

Rue-râles et rue-rbaines salutations

Pour la Fédé, le bureau :

Daniel Andrieu, Bruno de Beaufort, Michèle Bosseur,
Serge Calvier, Thierry Lorent, Pierre Prévost


Documents joints

Procuration AG 1er avril 2008
Candidature au CA
PLAN D'ACCES CIE ACIDU

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur