Lettre de la Fédération à Catherine Trautmann (14/03/00)

mardi 14 mars 2000
par  lafede

Arles, le 14 mars 2000
Madame Catherine Trautmann
Ministre de la Culture et de la Communication
3, rue de Valois
75 001 Paris

Madame la Ministre

Lors de votre arrivée au ministère de la Culture et de la Communication, vous aviez constaté une grave diminution de la marge de manoeuvre du ministère dont vous héritiez, ébranlé par cinq annulations budgétaires. Vous aviez alors évalué à trois milliards de francs l’enveloppe nécessaire à sa restauration et en demandiez l’attribution sur trois ans.

Malgré vos différentes requêtes, votre demande n’a su être honorée à cette hauteur, laissant le ministère et tout particulièrement le spectacle vivant sensiblement affaiblis. Ce que vous confirmiez dans l’annonce de votre politique en faveur du spectacle vivant où vous constatiez que ce secteur s’était trouvé "confronté à une érosion régulière des financements publics".

La presse nationale n’a de cesse actuellement d’annoncer le collectif budgétaire du mois d’avril au cours duquel le gouvernement français, fort de l’actuel contexte de croissance nationale, pourra en ventiler le bénéfice entre ses différents ministères. C’est un rendez-vous suffisamment rare pour ne pas être raté. Nous le suivrons avec la plus grande attention espérant que le gouvernement saura concrètement attester qu’il considère la Culture comme une enjeu politique à part entière.

Ceci est encore plus vrai pour le secteur des Arts de la Rue qui, plus que d’autres, expérimente un art pluriel, émergeant, et profondément démocratique. Et vous savez bien comme nous que la priorité que vous avez énoncée et dont nous ne doutons pas, a été traduite dans les faits de manière très limitée, et évidemment dérisoire au regard du retard accumulé depuis plusieurs années.

Ce réajustement budgétaire sera providentiel mais en même temps vital et légitime au moment où l’arbitraire de la déconcentration, la fiscalisation des associations, la mise en place de la réduction du temps de travail sans compter la précarisation du statut d’intermittent, fragilisent l’ensemble du spectacle vivant, et plus particulièrement les Arts de la Rue qui sont justement en phase de restructuration.

Au regard de ce prochain collectif budgétaire, nous reformulons, en la plaçant dans ce nouveau contexte favorable, la requête exprimée dans notre précédent courrier souhaitant que, dès notre premier contact avec Madame Sylvie Hubac désormais directrice de la Musique, de la Danse, du Théâtre et du Spectacle, des mesures précises et plus encore des moyens précis puissent être annoncés, notamment sur les sujets évoqués dans le mémento que nous vous avons remis lors de notre dernière rencontre (27/01/00).

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, madame la Ministre, l’expression de nos sentiments les plus respectueux.

Pour la Fédération, le Bureau :
Daniel Andrieu, Jean Chamaillé, Maud Le Floc’h,
Pierre Sauvageot, Robert Savigny, Bruno Schnebelin

Copie à :
- Madame Sylvie Hubac, Directrice de la DMDTS
- Jean-François Marguerin, Conseiller technique en charge du spectacle vivant
- Messieurs les députés du groupe d’études parlementaire


Pour mémoire, conseils d’administrations et membres fondateurs de "La Fédération" :
Daniel Andrieu (Affaires Culturelles et Festival Viva Cité de Sotteville-les-Rouen), Cathy Avram (Cie Générik Vapeur), Nicole Behmeleit (Kulturbüro de Köln), Bernard Bellot (Cie Samu), Pierre Berthelot (Cie Générik Vapeur), Barthélémy Bompard (Cie Kumulus), Michèle Bosseur (Le Fourneau de Brest), Frank Bouilleaux (Lieux Publics), Gérard Burattini (Cie L’Illustre Famille Burattini), Brigitte Burdin (Cie Transe Express), Jean Chamaillé (Cie Jo Bitume), Philippe Chaudoir (Université de Lyon 2), Catherine Coppéré-Jannelle ( Cie Métalovoice), Michel Crespin (Lieux Publics), Bruno de Beaufort (Cie Amoros & Augustin), Hervée De Lafond (Centre d’Art et de Plaisanterie-Scène Nationale de Montbéliard et Théâtre de l’Unité), Ema Drouin (Cie 2ème Groupe d’Intervention), Frédéric Duperray (Cie Hector Protector), Claudine Dussollier, Frank Fleishmaher (Cies Kumulus et Les Piétons), Philippe Freslon (Cie Off), Denis Grzeszczak (Cie 12 Balles dans la Peau), Annick Hémon (Cie Les Charmeurs Réunis), Jean-Raymond Jacob (Cie Oposito), Enrique Jimenez (Cie Oposito), Pierre Layac (Festival Chalon dans la rue), Maud Le Floc’h (Cie Off & Paris Quartier d’Eté), Jacques Livchine (Centre d’Art et de Plaisanterie-Scène Nationale de Montbéliard et Théâtre de l’Unité), Jean-Marie Maddedu (Cie Les Piétons), René Marion (L’Avant-Scène de Cognac), Claude Morizur (Le Fourneau de Brest), Serge Noyelle (Théâtre de Châtillon), Pierre Oréfice (Cie Royal de Luxe), Patrice Papelard (Ville de Lyon), Philippe Phéraille (Cie Le Phun), Palmira Picon-Archier (Festival d’Annonay), Jacques Quentin (Festival Chalon dans la Rue), Pierre Raynaud (Athéna), Gilles Rhode (Cie Transe Express), José Rubio (Parc & Grande Halle de La Villette), Philippe Saunier-Borell (Affaires Culturelles de St-Gaudens), Pierre Sauvageot (Décor Sonore), Robert Savigny (Cie Le Phun), Bruno Schnebelin (Cie Ilotopie), Jean-Marie Songy (Festivals d’Aurillac et Furies-en-Champagne), Didier Taudière (Cie C.I.A.), Jeff Thiébaut (Cie Délices Dada), Marie Tognet (Cie Délices Dada), Jean-Félix Tirtiaux (Festival Namur en Mai).


Sites favoris


13 sites référencés dans ce secteur