La liberté d'expression et de création dans l'espace public menacées - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

La liberté d’expression et de création dans l’espace public menacées

dimanche 21 juin 2015
par  lafede

Kumulus à Angers, Les Souffleurs à Paris, Thank you for coming à Tourcoing, entre autres exemples, les annulations de spectacle pour des motifs de "troubles à l’ordre public" se multiplient.

Crédits : Les Souffleurs commandos poétiques
Crédit photo : Les Souffleurs commandos poétiques

Dans le climat politique actuel de montée des populismes renforcé par un contexte sécuritaire exacerbé depuis les attentats du 7 janvier dernier, la frilosité des pouvoirs publics sur l’ensemble du territoire nuit à la liberté de création des artistes.
Nos spectacles ont pour vocation de mettre en débat le vivre-ensemble et ne sont en aucun cas porteurs de troubles à l’ordre public. De telles annulations sont mortifères pour notre société et vont à l’encontre de ce que nous défendons : la liberté d’expression, de pensée, de création et de circulation dans l’espace public dans le respect des droits culturels et de la dignité humaine de chaque individu.
Nous souhaitons alerter les citoyens et les pouvoirs publics sur l’importance de la place de l’art dans la cité : l’art et la culture nous unissent et sont une dimension fondamentale d’un meilleur vivre-ensemble qui tissent au quotidien les liens qui font une démocratie.
La peur sécuritaire du débordement et l’exacerbation du principe de précaution ne doit pas guider les politiques publiques. La liberté d’expression artistique a une valeur publique universelle et doit être un repère déterminant de la République.

Voir le communiqué du 22 mai concernant l’interdiction du spectacle « Les Regardeurs » de la compagnie Les Souffleurs commandos poétiques

Voir le communiqué du 12 juin concernant l’interdiction du spectacle « Boudin & Chansons » de la compagnie Thank you for Coming


Navigation

Articles de la rubrique