EDITO - mai 2016

mardi 10 mai 2016
par  La Fédé Rhône-Alpes

Fragilisation et délitement des politiques culturelles,
silence assourdissant de nos élus dans leurs programmes.
Il faut être,
plus que jamais
debout et audacieux,

la nuit,
le jour,
l’été comme l’hiver,
dans les rues des villes,
comme dans les champs des campagnes,
debout et audacieux,
tous ensemble,
plus que jamais.

Adhérons à la Fédération des Arts de la Rue Rhône Alpes,
Soyons créatifs, dynamiques, solidaires et engagés, face aux difficultés croissantes de notre secteur :
Intermittence dévalorisée et mise à mal
Compagnies éreintées et précaires
Festivals affaiblis, supprimés par la baisse ou la suppression des financement publics
CNAR attaqués, fragilisés ou dénoncés
Espace public suspendu à l’état d’urgence…

Soyons prospectifs et parions sur la mobilisation collective pour changer le cours des choses, à la veille des présidentielles et des législatives entre autres.
Portons haut nos valeurs et notre spécificité :
la transdisciplinarité de nos créations artistiques,
l’accès gratuit à nos spectacles,
notre volonté de s’adresser à tous les publics,
notre nécessaire liberté d’expression…

Plus que jamais, transformons les parents pauvres de la culture que nous sommes comme acteurs des Arts de la Rue,
en une Force de propositions, de mobilisations et d’ouverture à l’imaginaire dans l’espace public,
à l’heure des replis sécuritaires et des peurs liberticides.


signé par les membres du Bureau de la Fédé


Sites favoris


11 sites référencés dans ce secteur