Déclaration de la Fédération Nationale des Arts de la Rue - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

Déclaration de la Fédération Nationale des Arts de la Rue

A propos du Forum Culture organisé par le Ministère de la Culture
mardi 1er février 2011
par  lafede

"Tous, Chacun, Partage". Voilà des concepts qui peuvent donner lieu à maintes interprétations divergentes mais qui, sur le fond, nous parlent.
S’adresser au public le plus varié et au plus proche des lieux d’habitation, inventer en fonction des contextes et des populations, c’est le credo et le vécu des arts de la rue et de bien d’autres artistes.

C’est même notre raison d’être.

Mais la façon dont on tente ici de l’illustrer, ces forums régionaux bâclés, cette grand messe prématurée, ce manque de concertation, laissent craindre des arrière-pensées, des réponses pré-mâchées, des solutions boiteuses auxquelles nous ne saurions nous associer.

Le ministère n’a pas inventé la culture de proximité. Les réseaux de diffusion, les structures d’accueil et de production, les acteurs culturels qui œuvrent dans ce sens depuis des années doivent être impérativement consultés et associés à toute politique dans ce sens, sous peine de voir cette culture qu’on voudrait réinventer n’engendrer que désert.

Au delà du brassage des mots, nous voulons du concret et une démarche qui le légitimise.

"Culture pour tous, pour chacun, partagée" chiche ! Monsieur le Ministre, et, au delà de votre ministère, c’est une ambition que nous aimerions voir reprise par tout gouvernement.

Mais comment croire que cette belle formule puisse être suivie d’effets positifs quand la logique des décrets et lois passés par le gouvernement auquel vous appartenez, montre tout le contraire ?

Dialogue, oui. Pas de blanc-seing. Ni de culture discount.

Pour la Fédération des Arts de la rue
Pierre Prévost
Président


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur