Conseil d’administration UFISC (20/11/03 HLM)

mardi 6 janvier 2004
par  lafede

Présents :
- Louis JOINET, Président U-FISC
- Fédération des arts de la rue : Bernard BELLOT, Serge CALVIER, Clémence MORISSEAU
- Fedurock : Philippe BERTHELOT
- Federcies : Bertand KRILL
- SNFAC : Emilie DEL MOLINO, Georges MARTINEZ
- Actes-If : Emilie RAISSON
- CITI : Shirley HARVEY

Participant invité ("tout sachant")
- Philippe HENRY, Université Paris 8

Invité matin
- Bruno COLIN, Opale

ordre du jour

- Validation de l’ordre du jour définitif - Validation du PV du dernier CA
- Résultats de travaux et études relatives aux Emplois Jeunes (Bilan et Perspectives) avec OPALE - Point sur les différentes démarches et initiatives (Mission LATARJET, UNEDIC)
- Organisation de l’Assemblée Générale
- Préparation du "toilettage" des statuts

Compte rendu de la Commission Emploi

Comme convenu lors du dernier CA, le groupe de travail "emploi" de l’u-FISC s’est réuni le 21 octobre 2003 pour débroussailler et établir les chantiers de travail sur la question. Nous faisons parvenir le compte rendu de cette réunion en pièce jointe à ce compte rendu, retenons cependant les principaux axes de travail :
- Travail sur l’élaboration d’un nouveau protocole avec la coordination des intermittents, comme nous l’avons envisagé dans les dernières réunions. Il est important que nous poursuivions notre réflexion sur l’intermittence notamment à partir de la contribution de l’u-FISC du mois de juin 2003 et de la lecture du "nouveau" protocole signé le 13 novembre par les partenaires sociaux. Il apparaît également intéressant de se rapprocher de toutes les initiatives de rédaction de nouveaux protocoles qui ont été prises, également dans d’autres secteurs (notamment audiovisuel...). Nous devons envisager d’écrire une contre-proposition cohérente qui soit un message fort à l’adresse des partenaires sociaux...
- Travail de réflexion sur le champ conventionnel du spectacle vivant : Etat des lieux des conventions collectives, problématiques des codes NAF....Ce chantier est d’autant plus pertinent et urgent qu’une nouvelle ordonnance "relative aux mesures de simplification pour les emplois du spectacle et modifiant le code du travail" (n° 2003-1059) applicable au 1er janvier 2004 , vient d’être promulguée...à lire en pièce jointe...et à suivre !
- Travail sur les emplois-jeunes (NSEJ) : réflexions sur les problématiques de consolidation et de professionnalisation des Emplois-Jeunes et sur le positionnement d l’u-FISC. Comment utiliser et mettre en avant les résultats obtenus par les études menées dans nos différents réseaux...
Dans ce cadre, Clémence MORISSEAU se rendra à la réunion de l’AVISE (Agence de Valorisation des initiatives socio-économiques) qui organise une réunion le 27 novembre 2003 avec de nombreux réseaux artistiques et culturels sur la question des NSEJ (à suivre)

Résultats de travaux et études relatives aux Emplois Jeunes (Bilan et Perspectives) - Intervention de Bruno COLIN (Opale)

Bruno COLIN replace le cadre dans lequel OPALE a été sollicité pour faire un état des lieux des emplois-jeunes dans différents réseaux culturels (soutien méthodologique auprès de Hors les Murs pour les secteurs des arts de la rue et des arts de la piste, conduction d’un enquête qualitative et quantitative pour la Fedurok, l’Afijma, FNEJMA la Fédération des Scènes de Jazz et de musiques improvisées, le Réseau Chaînon, travail en partenariat avec l’Institut des Villes, le réseau Autres Parts et le réseau Fanfare.)

Aujourd’hui, grâce à ces multiples études, le secteur culturel dispose d’un base de données intéressante et pertinente pour analyser la question des emplois-jeunes dans ce secteur...non seulement dans le cadre de la consolidation et la pérennisation de ces postes (informations précise sur les postes : profils, salaires, qualifications....) mais aussi plus largement sur la question de la structuration des associations culturelles et de l’emploi dans ce secteur.

La plupart de ces informations sont ou seront bientôt disponibles (auprès des différents réseaux...). Il s’agit donc de réfléchir à la façon dont nous pouvons nous en emparer, nous en saisir, pour faire circuler l’information, construire des argumentaires sur la consolidation des postes, et approfondir notre réflexion sur l’emploi dans le secteur culturel...

A noter : dans le cadre du "soutien à la vie associative", le gouvernement a sollicité la Caisse des Dépôt et Consignation pour mettre en place un certains nombre de dispositif...d’où l’AVISE (déjà évoquée plus haut et dont nous reparlerons..) mais également la mise en place de DLA (dispositif local d’accompagnement) dont l’un des objectifs est de missionner des consultants pour "diagnostiquer" les associations, notamment dans le cadre de la consolidation des postes emplois-jeunes...Ce type de dispositif soulève quelques questions...Quels sont les consultants qui connaissent réellement le secteur artistique, quels sont leur informations sur nos fonctionnements ?... De l’argent a été débloqué pour faire fonctionner ces DLA, le principe est louable...il faut que nous soyons attentifs à ce qu’il soit utile et cohérent...

C’est par exemple à ce niveau que la notion de "mise en réseau" est importante...Il faut que les réseaux artistiques et culturels travaillent ensemble à l’analyse des résultats d’enquête... Il faut ensuite que l’u-FISC se saisisse politiquement de la question (1/Analyse des Outils, 2/Phase active (mutualisation), 3/Préconisation, Prospectives (dans le cadre du 1/3secteur...))

Au sein de l’u-FISC, les réseaux sont à un niveau différent de prise de conscience et d’action sur la question des NSEJ...Dans un premier temps, il est donc important que chaque réseau se saisisse de l’étude...

Nous verrons ensuite concrètement comment l’u-FISC peut se positionner politiquement sur la question, faire valoir sa légitimité et sa connaissance du secteur, interpeller les ministères de la culture et du travail, inciter le développement d’un travail en réseau et en partenariat avec les DLA, avec Opale.....(à suivre, développer...)

Dans le cadre du travail de la commission Emploi, une réunion de travail est fixée le 11 décembre dans les bureaux d’OPALE, de 10h à 17h : matinée consacrée à l’intermittence et au nouveau protocole, après-midi consacrée aux Emplois-Jeunes. Nous passerons également un peu de temps sur les codes NAF... (Nous travaillerons avec OPALE, et Antoine BILLAUD de HLM)

La commission "statut de compagnies" se réunira le 8 décembre

Point sur les différentes démarches et initiatives (Mission Latarjet, CNPS, UNEDIC, FSE)

Courrier UNEDIC : Un courrier a été envoyé à l’UNEDIC (pour demander un entretien et négocier la sortie de Boycott). A ce jour, pas de nouvelles. Louis JOINET s’occupe de relancer le rendez-vous.

Rencontre avec B.LATARJET : Le rendez-vous avec B.LATARJET a eu lieu. Il avait déjà rencontré la plupart de nos réseaux. Nous lui avons fait part de nos réflexions et spécificités liées au 1/3 secteur. Il semble que LATARJET a l’intention de faire un Etat des Lieux de la Culture en France. Mais que va-t-il en faire ensuite ??? Il a nommé des chargés de mission par secteur. Ces derniers ne font pas l’unanimité...Pour nombre d’entre eux...ce sont des "éléphants" du secteur culturel ! Ainsi, le SNFAC a prévu d’envoyer un courrier à la mission pour signifier qu’il ne se reconnaissait pas dans la "personnalité" choisie (J.M SONGY). Collectivement, l’u-FISC décide de ne rien faire...et d’attendre d’être à nouveau sollicité.

CNPS : pas de nouvelles !

Toilettage des statuts

Nous procédons au dernier "toilettage", essentiellement formel, des statuts de l’association : relecture, précisions de fonctionnement...Nous sommes enfin prêts pour la modification des statuts qui aura lieu lors du CA/AGE du 5 janvier 2004 à HLM.

CA Forum Annuel de l’u-FISC

Nous arrêtons la date du CA Forum Annuel au Lundi 2 février 2004.

Nous situerons Assemblée Générale dans le contexte de luttes, de réflexions et de débats nationaux sur l’économie et le secteur culturel qui, poursuivant les actions estivales, animeront l’ensemble de la profession culturelle tout au long de l’hiver (assises, semaines de mobilisation...)

Dans ce cadre, nous réfléchirons aux problématiques que nous avons approfondies cette année, notamment autour de la notion de Tiers Secteur Culturel et de non-lucrativité : problématiques de l’emploi culturel (emploi permanent, emploi intermittent, emplois aidés, pérennisation, texte "Pour une prise en compte du Tiers Secteur du Spectacle Vivant dans le devenir du régime intermittent", travaux et études sur les Nouveaux-Services Emploi Jeune et la question de la pérennisation ).

L’idée est bien entendu de tenir l’ensemble des adhérents des structures de l’u-FISC au courant de nos réflexions, de faire progresser cette notion de "Tiers Secteur Culturel", d’élargir le débat et de développer les passerelles que nous avons déjà posé avec d’autres groupements du spectacle vivant...
L’AG/Forum se terminera par une conférence de presse (il faut préparer un communiqué !)
En terme d’organisation, nous devons avancer sur le lieu de l’AG, l’organisation de la journée, des repas, et la convocation des adhérents...

Prochains Rendez-Vous

- 11 décembre à OPALE (commission Emploi élargie)
- 
5 janvier 2004 à HLM (CA)
- 2 février 2004 (AG Forum)


Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur