Compte Rendu de la rencontre Fédé/SACD du 13 février 2003 à la SACD (Paris) - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

Compte Rendu de la rencontre Fédé/SACD du 13 février 2003 à la SACD (Paris)

vendredi 7 mars 2003
par  lafede

Les auteurs présents à cette réunion étaient :
- Jean Raymond Jacob (sociétaire)/ Frédéric Michelet (sociétaire)/ Patrick Dordoigne (sociétaire adjoint)/ Ema Drouin (adhérente)/ Bruno Schnebelin (adhérent)/ Gérard Guyon alias, Burrat (sociétaire adjoint)/ Jean Marie Songy (adhérent)
- et la SACD représentée par son Vice Président, Jean Claude Carrière et le conseiller cirque, Philippe Goudart.

Nos deux hôtes ont particulièrement prêté attention aux problématiques et aux soucis particuliers liés à notre " spécificité ".

Nous leur avons fait part de notre souhait de mettre en place avec le Conseil d’Administration de la Société des Auteurs, une identification d’un répertoire ou d’un genre spécifique aux Arts de la rue, ainsi qu’une évaluation des perceptions. (ce qui semble d’autant plus important pour pouvoir inciter nos " collègues " à déposer leurs œuvres à la Société des Auteurs, et accroître les perceptions, entraînant par la même l’ouverture de BUDGETS CULTURELS...

Nous leur avons, bien sûr, fait part de notre demande d’étudier la possibilité de mettre en place des budgets d’actions culturelles ainsi que des bourses destinées à notre "secteur". Actuellement nous sommes inclus dans le secteur théâtre, et rien ne semble "redescendre" sur nous à part une petite somme pour le prix Chalon/SACD).

Des rencontres et réflexions sur nos écritures " spécifiques " nous semblent également nécessaires à envisager, ainsi qu’une étude sur les droits audiovisuels liés à la captation de nos œuvres.

Jean-Claude Carrière a proposé la nomination d’un CONSEILLER ART DE LA RUE
Si toutefois le Conseil d’administration le suit (proposition le 10 avril). Le CA n’est pas très enthousiaste pour ce genre de chose, préférant garder les perceptions pour son propre secteur en l’occurrence le théâtre....

Si ce poste de conseiller est accepté, des auteurs des Arts de la Rue, sociétaires de la SACD, pourront se porter candidats à ce poste. Le conseiller nommé par le CA de la SACD, pourra s’appuyer sur le comité des représentants des Arts de la Rue (comité qui dans un second temps peut être ouvert à des non-auteurs)

Enfin, même si le CA ne nous accorde pas ce poste, il faut continuer à taper à la porte de cette maison qui vit en partie de nos perceptions, et exiger des budgets culturels pour la création et certains festivals...

D’autre part il y a des gens formidables à rencontrer, RIBES, CARRIERE ; et d’autres...


Sites favoris


13 sites référencés dans ce secteur