Communiqué sur la fin annoncée des Cités Rêvées de Montbéliard - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

Communiqué sur la fin annoncée des Cités Rêvées de Montbéliard

Par la Fédération Nationale des arts de la rue
mercredi 2 février 2011
par  lafede

Il est exceptionnel de parvenir à instaurer un rituel annuel dans une cité, que la population s’en empare et, qu’en quelques années, cet évènement s’ancre tellement dans le rythme de la ville qu’il donne l’impression d’être là depuis des décennies.

C’est ce qu’a réussi avec succès le Théâtre de l’Unité avec le Réveillon des Boulons, auquel ont succédé 5 Cités Rêvées.

Une manifestation qui est parvenue à fédérer en un temps record les habitants de Montbéliard et de ses environs.

De tels rituels fédérateurs sont précieux, un patrimoine humain qu’on ne saurait traiter à la légère.

Or nous apprenons que la municipalité de Montbéliard a décidé abruptement d’y mettre fin.

A l’heure où d’aucuns brandissent la culture pour chacun, pour tous ou partagée, c’est un sérieux recul quant à la conception d’une culture métissante, conviviale et émancipatrice. Conception qui est la nôtre mais qui n’est apparemment pas partagée par les initiateurs de cette décision.

La Fédération Nationale des Arts de la Rue déplore cette cessation, et n’en comprend pas les raisons. La fête, une fête qui plus est participatrice, inventive et artistiquement nourrie, c’est de la culture aussi. C’est même tout à la base.

Nous appelons les édiles de Montbéliard à bien vouloir reconsidérer leur décision, tant qu’il n’est pas trop tard.

Il serait par trop dommage que cette incontournable invention passe par pertes et profits de la démocratie.

Pour La Fédération des Arts de la Rue
Pierre Prévost
Président


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur