C.A. du 20/09/99 à Paris, HLM - La Fédération Nationale des Arts de la Rue

C.A. du 20/09/99 à Paris, HLM

lundi 20 septembre 1999
par  lafede

Ordre du jour
- Vote de l’adhésion ou non de La Fédération à l’union de fédérations F.I.S.C. et de l’envoi d’une lettre-type sur la T.P. à tout le fichier
- Vote du lieu de l’A.G. du 22/10/99
- Réflexion sur l’avenir de La Fédération, son mode d’adhésion et de fonctionnement en prévision d’une mofication de statuts à proposer à l’A. G.
- Préparation de la réunion du soir même avec Dominique Wallon.

Présents (18) : Daniel Andrieu, Bernard Bellot, Pierre Berthelot (aprèm), Barthélémy Bompard, Gérard Burattini (aprèm) , Jean Chamaillé, Hervée De Lafond, Claudine Dussollier, Frank Fleismaher, Pierre Layac, Maud Le Floch, Serge Noyelle, Philippe Phéraille, José Rubio (aprèm), Philippe Saunier-Borrell, Pierre Sauvageot, Robert Savigny, Jean-Marie Songy (aprèm) + Anne Guiot
Absents (6) : Nicole Behmeleit, Jacques Livchine, Claude Morizur, Patrice Papelard, Gilles Rhode, Bruno Schnebelin

Les mots du CA

- Rêver c’est boire un coup !...
- Le théâtre de rue est trop important pour qu’on le laisse au théâtre de rue.

Décisions prises

- Vote de la tenue de l’Assemblée Générale à Ivry-sur-Seine le 22 octobre en réponse à l’invitation des "Mêmes".
- Vote du boycott de la journée sur la formation prévue par HLM le 25 octobre 99 : "Quelle formation et transmission pour les Arts de la Rue ?". Décision motivée à la fois pour des raisons de forme (ras-le-bol d’être trop systématiquement mis devant le fait accompli et pas sollicités en amont) et de fond (récupération et précipitation à l’heure où F. Spielmann est en passe de remettre son étude à la DMDTS et M. Crespin de signer son projet pour le faire connaître à F. Spielmann et à La Fédération). Envoi d’une lettre explicative à Emmanuel Wallon avec copie à J. L. Baillet et Dominique Wallon.
- Ouverture sans attendre d’un chantier au sein de La Fédération sur la définition des missions et du mode de fonctionnement d’un centre de ressources du point de vue des professionnels. Rendez-vous le mercredi 20 octobre à partir de 18h chez Kumulus (sous réserve).
- Rédaction (Pierre Sauvageot) d’une lettre de La Fédération au président du Parc de la Villette prenant acte de l’annonce faite par Lionel Jospin (Discours d’inauguration expo "Le jardin planétaire") de leur décision d’y programmer à nouveau des Arts de la Rue.
- Vote de l’adhésion de La Fédération à la création d’une union des fédérations nommée Fédération d’Intervention des Structures Culturelles (FISC) pour interpeller le législateur sur l’assujettissement des associations culturelles aux impôts commerciaux et négocier des aménagements. Désignation de Bernard Bellot, Marc Etc et Serge Calvier (membres actifs de la commission "Juridique" pour La Fédé) comme représentants de La Fédération au sein du FISC. Engagement de La Fédération à participer à la recherche de l’argent nécessaire pour payer les prestations du cabinet juridique qui aura en charge l’instruction du dossier.
- Vote de l’envoi à tout le fichier de La Fédération d’une lettre-type à adresser aux collectivités territoriales pour demander l’exonération de la T.P.
- Appel a été lancé à tous les membres du C.A de rédiger, avant le 1er octobre, leur proposition de modifications de statut pour la prochaine A.G Le débat tournant autour du renouvellement pour 1/3 des membres du C.A (ou plus largement sur la logique d’accumulation et non de rejet stigmatisant implicitement l’irresponsabilité d’éventuelles démissions), de l’ouverture du C.A à tous les adhérents ou seulement à ceux qui se sont présentés pour être élus, de la transformation du mode d’adhésion (ouverture aux structures pour un montant plus conséquent tout en gardant la possibilité d’adhérer nominativement), d’une importance accrue donnée aux commissions thématiques et régionales ou inter-régionales (notamment participation aux travaux en région de tous les adhérents et non des seuls membres du C.A), de la réduction de la fréquence des conseils d’administration, du changement d’exercice comptable...

Rendez-vous réalisés et à venir

Rendez-vous réalisés

Compte-rendu du rendez-vous avec Dominique Wallon, directeur de la DMDTS, le 20/09/99 à 18h

Rendez-vous à venir
- Demande de rendez-vous à la DMDTS suite à la remise de l’étude de F. Spielmann pour pouvoir en débattre avant que des décisions et annonces soient faites. En cours.
- Attente d’un appel de Pascale Canivet, (chargée d’une mission d’étude sur les centres de ressources) pour rencontrer La Fédération.
- Un GRAC ayant pour thématique les Arts de la Rue (Voir annexe) est organisé les 26 et 27 octobre à Saint-Gaudens. Philippe Saunier-Borrell, en accord avec Christophe Blandin Estournet, propose que j’y participe pour à la fois pouvoir répondre aux éventuelles questions mais aussi entendre les réactions et interrogations des participants.
- Une lettre de demande de rendez-vous a été envoyée mi juillet à la Ministre. Invitation m’a été faite d’en effectuer le suivi auprès de J. F. Marguerin. En cours.
- Relance du Drac IDF pour poursuivre dans cette région la démarche de concertation engagée au premier semestre.
- La XIIIème Feria de Teatro en Aragon (Huesca, du 9 au 13 novembre 99), comme elle vous a certainement invités en tant que compagnie ou programmateur, invite également un(e) représentant(e) de La Fédération. Réponse à donner avant le 15/10/99.

Les commissions et groupes de travail

Commission "Juridique"

Bernard Bellot fait le point sur l’état d’avancement de cette commission : constitution du FISC, présidence désormais acquise de Louis Joignet (ami des Arts de la Rue et 1er avocat général à la Cour de Cassation), consultation du cabinet Francis Lefèbvre (et plus particulièrement Ariane Deetschem) pour évaluer le coût de l’instruction de ce dossier, demande dès après de prise en charge aux centres de ressources...
On convient de l’opportunité de travailler en contact avec le Syndeac même si notre démarche doit rester singulière.

Commissions "Formation" et "Diffusion/Programmation"

Suite à la décision de boycott de la réunion organisée par HLM, il a été proposé de relancer la commission "Formation" de La Fédé. Une réunion se rassemble pour cela la veille de l’A.G., le jeudi 21 octobre de 14h à 18h à HLM ; M. Crespin devrait remettre son projet à La Fédé vers le 14 octobre. Un entretien a été demandé à la DMDTS avec Franceline Spielmann et La Fédé début Octobre pour entendre les premières orientations dégagées à partir des nombreux entretiens que celle-ci a réalisés auprès des artistes de rue. La date de l’entretien de la DMDTS avec F. Spielmann ayant été reportée, nous attendons une proposition de rendez-vous de la DMDTS qui est cependant d’accord sur le principe.

A y être, travaillons aussi le matin de cette journée, Philippe Saunier-Borrell propose donc une réunion de 10h à 12h30 pour initier et cadrer le travail de la commission "Programmation et Diffusion" qu’il a acceptée de piloter.

Sujets débattus

- Une discussion s’engage sur les avantages et inconvénients (notamment du point de vue de l’intervention et de la place des élus locaux) des différents statuts existants pour les activités culturelles (association, régie directe, autres...). Daniel Andrieu m’a fait passer le dossier émanant de l’Inspection générale de l’Administration Générale des affaires culturelles (Ministère de la Culture), intitulé "La rénovation des instruments juridiques des services publics culturels locaux", daté de février 99 et signé par Anne Chiffert, Robert Lecat et Philippe Reliquet. Ce dossier est à votre disposition sur demande. Discussion à reprendre.
- Une polémique est ouverte sur la distinction-complémentarité-sectarisme-racisme entre les "G. G." (grandes gueules) et les "21/29,7"... Reformulée de façon plus positive en distinction entre force de réaction et force de proposition ou encore La Fédé : outil de travail ou de réflexion...
- Interrogation sur le non fonctionnement de la commission "Etranger" de La Fédé et, en parallèle, sur la décision de créer un réseau de programmateurs internationaux.
- De l’opportunité de programmer nos prochains C. A. dans des lieux stratégiques (ministère, ONDA, AFAA, DATAR, etc.) pour se faire connaître et occuper les lieux.
- De l’opportunité d’effectuer d’un CA à l’autre (et A.G. comprise) un tour de France des lieux de fabrication hors festival et non plus seulement se réunir chez HLM. 

Flash

Le CLARC, dont les activités ont cessé depuis bientôt deux ans, vient de déposer officiellement son avis de dissolution, "reconnaissant l’existence de La Fédération pour mener à bien les réflexions initiées en 1995". A ce titre et moyennant quelques contreparties, le CLARC s’apprête à solder son compte (5 482,64FF) au bénéfice de La Fédé.