BULLETIN D’INFORMATION – N°10 – NOVEMBRE 2009

vendredi 27 novembre 2009
par  Fédération IDF

LA VIE DE L’ASSOCIATION

COMPLEMENTARITE ENTRE LES FEDES REGIONALES ET LA FEDE NATIONALE

Lors du Conseil d’administration du 10 novembre, cette question, qui faisait partie des recommandations du CA de la Fédé nationale de septembre, a été abordée. Le contexte a été rappelé : autonomie de plus en plus forte des régions (11 fédés régionales) et possible juxtaposition de certaines missions entre la Fédé nationale et les fédés régionales, qui nécessitent de redéfinir les choses. La Fédé nationale est donc en train de définir des tâches purement nationales et la complémentarité à inventer entre régions et national.
Les administrateurs insistent sur l’importance de garder l’outil de la Fédé nationale, étant donnée que se profile la possibilité de la réforme des collectivités locales (comité présidé par Balladur) selon laquelle il n’y aurait plus que l’Etat (et les communes) qui seraient concernés par la Culture. (et encore, avec de moins en moins de budget). (Les Régions et les Conseils généraux perdraient leur compétence culturelle.)

LE SITE INTERNET

Le nouveau site internet de la Fédé IDF, réalisé par Philippe Deutsch sera inauguré le 7 décembre lors de l’Apérue. Les administrateurs l’ont souhaité graphiquement proche du site de la Fédération nationale (hébergé par Le Fourneau) pour illustrer le lien d’appartenance et de continuité avec la Fédé nationale.
Pour l’iconographie du site, le groupe de travail a privilégié les photos d’actions collectives (troupes éphémères) même si certaines photos de compagnies adhérentes seront présentes dans une « bannière animée » collective où une cinquantaine d’images défileront.

LES ACTIONS

COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LE PROJET IMAGINEZ MAINTENANT

La Fédération des arts de la rue en IDF a été contactée par le théâtre de Chaillot, pour contribuer au projet Imaginez maintenant, projet émanant du Haut commissariat à la Jeunesse et du Conseil de la Création, dénoncé dans plusieurs communiqués, par la Fédération nationale des arts de la rue (www.lefourneau.com/lafederation/LE-CONSEIL-DE-LA-CREATION,549.html) et par l’UFISC (http://www.ufisc.org - colonne de gauche, en haut) et même par le SYNDEAC, notamment récemment dans Le Monde (www.syndeac.org/site/article.php?nkv=cGFnZT0xJmlkPTkxNw==)
La Fédération des arts de la rue en IDF et d’autres organisations de la Maison des réseaux ont donc confirmé leur position en refusant de relayer l’appel à projet et de participer aux jurys et en diffusant un communiqué pour dénoncer le caractère usurpateur et non démocratique de ce « projet » (ou plutôt de cette vaste opération de communication), destinés aux jeunes créateurs de moins de 30 ans.

APERUE

En cette fin d’année, le Conseil d’administration de la Fédération des Arts de la rue en Ile-de-France organise un temps d’échange informel et convivial, lundi 7 décembre, de 17h30 à 19h30 à la Maison des réseaux artistiques et culturels. Il s’adresse aux professionnels des arts de la rue franciliens ou de passage : artistes, techniciens, administrateurs, chargés de diff... Adhérents ou non adhérents de la Fédé IDF, des plus jeunes aux plus vieux. L’Apérue permettra de se rencontrer, d’évoquer l’actualité du territoire francilien et de la Fédé, de poser des questions, ou encore de formuler ses attentes pour 2010 (vis à vis de la Fédé, entre autres...) et de boire un verre ! Ce type de rencontre est destiné à s’organiser de manière régulière, pour permettre la rencontre, l’échange d’expériences et d’informations, entre les professionnels des arts de la rue.

MAIS QUE FONT LES ELUS ?

Dans la continuité de Mais que font les artistes ?, cycle de rencontres mené par la Fédé IDF en 2007 et 2008, le programme d’interviews vidéos d’élus a été inauguré le 20 novembre avec l’interview de Francis Parny, vice Président à la Culture et aux nouvelles technologies de la Région IDF.
La vidéo sera disponible en ligne sur le nouveau site internet de la Fédé IDF.

RUE LIBRE ! JOURNEE DE LA LIBRE EXPRESSION DANS L’ESPACE PUBLIC

Lors de la réunion bilan de Rue Libre ! IDF 2009 qui a réuni 12 participants, le 9 novembre chez Tableau Vivant, et lors du Conseil d’administration du 10 novembre, plusieurs points saillants ont été relevés :
- Déception face à l’absence de presse. Les administrateurs étaient partagés sur ce point. Certains pensant que la présence d’un(e) attaché(e) de presse est un point capital. D’autres pensant que le contact avec la presse passe surtout par les contacts personnels des adhérents (comme cela a été le cas en 2008 en IDF).
- Volonté de mettre en place en 2010 un « commando » de conférences de presse à domicile (troupe éphémère). A mettre en place avec la Fédé nationale (en 2009 cette idée était tombé à l’eau faute de temps et de moyens).
- Durée de l’action : étant donnée l’absence des forces de l’ordre, celle-ci aurait peut-être pu durer plus longtemps.
- Proposition d’utiliser la photo de la banderole vivante comme carte aux élus (carte d’interpellation aux candidats aux élections).
- Importance d’impliquer la profession bien plus en amont (ouvrir plus tôt l’appel à projets, éventuellement dès maintenant, et prévoir une réunion de préparation en janvier 2010).
- L’importance de donner un rôle actif aux participants de dernière minute qui se joignent à l’action (qu’ils ne soient pas juste des « figurants »).

LE QUESTIONNAIRE D’OBSERVATION PARTICIPATIVE ET PARTAGEE

Ça y est, le fameux questionnaire d’observation participative et partagée dont vous entendez parler depuis plusieurs mois a été finalisé par la fédération des arts de la rue en Ile-de-France dans le cadre du groupe de travail mené par les organisations franciliennes membres de l’UFISC. Chaque compagnie adhérente recevra un questionnaire personnalisé, auquel elle sera invitée à répondre dans un délai assez rapide, puisque l’un des objectifs est de pouvoir produire une analyse au début du 1er trimestre 2010. Un questionnaire vierge sera également disponible sur le site de la Fédé IDF, et pourra être rempli par toute structure d’arts de la rue, même non adhérente (l’objectif est bien entendu de recueillir un maximum de questionnaires).

LES LIENS AVEC LES PARTENAIRES

ARCADI

Le Conseil d’administration du 10 novembre est revenu sur la présentation d’Arcadi du 19 octobre au Cabaret Sauvage. Suite à cette présentation - et même si certaines réactions qu’elle a suscitées ont semblé mal informées (de l’évolution d’Arcadi dans le sens d’une ouverture, de l’importance, pour les compagnies d’arts de la rue, d’investir les actions du nouveau pôle Ressources pluridisciplinaire afin de favoriser leur reconnaissance), le Président a envoyé un courrier au directeur d’Arcadi pour souligner la légitimité de l’indignation de la profession. Les arts de la rue n’ont en effet même pas été cités une seule fois lors de cette présentation, à laquelle plusieurs compagnies d’arts de la rue avaient pourtant été invitées (par Arcadi). Ce, la semaine même de la publication de l’enquête du Ministère de la culture sur les pratiques culturelles, dont il ressort que 34% des Français affirment avoir assisté à un spectacle de rue au cours des 12 derniers mois en 2008.
Dans ce courrier, le Président de la Fédé IDF a souligné également qu’il était inacceptable que les arts de la rue restent « inadaptés » aux dispositifs d’aide d’Arcadi. (Les compagnies d’arts de la rue ne remplissant pas les critères minimaux d’Arcadi : à savoir, pour l’aide à la production 15 dates de tournée en IDF ou 10 dates dans un même lieu en IDF, et pour l’aide à la diffusion au moins 10 représentations dans un même lieu dans Paris ou - au moins 7 représentations dans un même lieu ou en tournée en Île-de-France (hors Paris). A noter qu’Arcadi présente ses critères comme étant en voie d’évolution possible d’où l’importance pour les compagnies d’arts de la rue de faire connaître leurs spécificités.
Alexandre Ribeyrolles a également soulevé l’amalgame récurrent entre arts de la rue et cirque, la compagnie de cirque 36 du mois étant par exemple citée par Arcadi comme l’une des -rares- cies « d’arts de la rue » soutenue par Arcadi, outre 26 000 couverts… (seule compagnie aidée en 2008 donc).

REGION IDF

Concernant Arcadi, toujours lors du dernier Conseil d’administration, les administrateurs ont souligné qu’il s’agissait de se mobiliser sur la bonne cible, donc non pas Arcadi directement, mais surtout la Région IDF, qui finance Arcadi. (En décembre 2008 pour rappel, la Fédé IDF avait envoyé un courrier d’interpellation à tous les membres de la commission permanente de la Région susceptibles de voter le budget d’Arcadi et de l’infléchir en faveur d’une enveloppe spécifique Arts de la rue). Dans ce sens, la Fédération des arts de la rue en IDF rencontrera le cabinet de Jean-Paul Huchon, le 2 décembre. Jean Raymond Jacob, directeur du CNAR sera également présent à ce rendez-vous.
Les administrateurs évoquent les incertitudes politiques qui pèsent sur les élections régionales. D’une part les résultats du 2d tour sont incertains. Si Valérie Pécresse (UMP) passe, le budget culture sera très vraisemblablement restreint et réduit à certaines missions. Mais même si Jean-Paul Huchon est élu, il y a de faibles chances pour que Francis Parny reste Vice Président à la Culture.
Les administrateurs évoquent la nécessité d’interpeller tous les candidats (têtes de liste) aux élections régionales.

DISPOSITIFS D’AIDE

Retrouvez le calendrier des dispositifs de soutien nationaux sur :
www.horslesmurs.fr/Calendrier-des-dispositifs-de.html

AGENDA

1er décembre RAPPEL

L’Assemblée générale de la Fédération nationale des arts de la rue se tiendra le 1er décembre à Montpellier.
Vous trouverez toutes les informations sur le site : http://www.lefourneau.com/lafederation/

Mercredi 2 décembre de 9h00 à 16h30 
à l’Alhambra

Journée d’information juridique
Le cumul d’activités dans les secteurs artistiques :Modalités et conséquences
21, rue Yves Toudic - 75010 Paris
M° République
Programme : http://www.irma.asso.fr/Le-cumul-d-activites-dans-les,7766
Inscription en ligne : http://www.cipac.net/actualites/journee-d-information-juridique-paris.html

4 décembre à HorsLesMurs

Comment aborder la diffusion d’un spectacle de rue ou de cirque ?
La journée destinée aux professionnels de la rue et du cirque, notamment aux chargés de diffusion et porteurs de projet : il s’agira d’échanger sur le travail de diffusion, de la création du spectacle à son exploitation : rapport au projet et à sa production, réseaux, gestion des fichiers, relances téléphoniques... Intervenante : Fabienne Tissier, chargé de diffusion - Les Fourmis du Plateau.
Inscription obligatoire : www.horslesmurs.fr/Inscription-a-la-journee-d.html?var_mode=calcul

7 décembre de 17h30 à 19h30 Apérue n°1

A la Maison des réseaux artistiques et culturels, 221 rue de Belleville 19ème Paris Métro Place des Fêtes.

7 décembre à 14h00 à la Maison des réseaux artistiques et culturels

Prochain CA de la Fédé IDF

Mardi 15 décembre, 9h-17h30, à Marseille Auditorium des Archives Départementales

Culture et société, Arts dans l’espace public : quelles articulations ?
Les arts de la rue et les arts du cirque dans la politique de la ville
Journée destinée aux professionnels de la rue et du cirque, aux acteurs de la politique de la ville, aux collectivités… autour de trois tables-rondes :
- Artistes de l’espace public : artisans de la cohésion sociale ?
- Intervention artistique dans les quartiers : comment faire prendre la mayonnaise ?
- Projets artistiques et rénovation urbaine : la cerise sur le gâteau ?
Conclusion de la journée en forme d’ouverture sur Marseille-Provence 2013, qui recouvre un territoire impliquant 18 Contrats urbains de cohésion sociale.
Programme et inscriptions en ligne www.horslesmurs.fr/-Rencontres-professionnelles-.html

15 décembre de 14h à 18h, CULTURE ET SOLIDARITÉ, RENCONTRE DU CYCLE “VALEURS COMMUNES ET TERRITOIRES COMMUNS”, organisée par Arcadi.

La solidarité n’a sans doute jamais été aussi présente dans le discours des artistes et des acteurs culturels. Cohésion sociale, attention portée aux personnes les plus en difficulté, la personne humaine et le bien commun au centre des préoccupations…Autant de dimensions qui participeraient d’un « mieux vivre ensemble » et qui encourageraient la mise en place de nouvelles formes organisationnelles : concertation, co-construction, mutualisation, gouvernance coopérative, auto-limitation…
Plus d’info sur : www.arcadi.fr/actualites/index.php?id=183
Comptoir Général 
80 quai de Jemmapes, Paris (10e)
Métro Goncourt ou République

ENTREE LIBRE
Réservation obligatoire avant le 15 décembre sur www.arcadi.fr/reservation


Sites favoris


11 sites référencés dans ce secteur