Appel à Mobilisation

lundi 21 octobre 2002
par  lafede

La Fédération - association professionnelle des arts de la rue - représentative d’un secteur d’activités artistiques populaires fort d’un millier de compagnies, dont le fonctionnement repose essentiellement sur le dispositif de l’intermittence :
- dénonce le doublement des cotisations ASSEDIC décidé par le MEDEF, qui augmente paradoxalement les charges sociales de nos entreprises culturelles (en cette période de "libéralisme triomphant") et diminue ainsi le pouvoir d’achat de nos artistes et travailleurs de manière totalement discriminatoire,
- demande le maintien des annexes VIII et X au sein du régime d’indemnisation du chômage de la convention UNEDIC basé sur la solidarité inter-professionnelle ; seule garante aujourd’hui de la survie de nos activités artistiques, tant sur le plan des nos entreprises de création et de diffusion que sur celui des emplois concernés.

En effet, l’économie de notre secteur d’activité étant fortement précaire, les arts de la rue ne sauraient survivre à une remise en cause de ce statut d’indemnisation . Ce régime pallie à la sous-estimation du coût de la création artistique par notre société (malgré son intérêt général) : l’Etat et les collectivités locales n’étant toujours pas prêts à assumer pleinement leurs rôles et obligations financières en la matière.

Par conséquent, la Fédération -association professionnelle des arts de la rue- appelle à participer à toutes les manifestations de défense du régime des intermittents à Paris et en région en particulier lors de la journée nationale du Lundi 21 Octobre 2002.


Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur